Critiques Séries : Station 19. Saison 5. Episode 11.

Critiques Séries : Station 19. Saison 5. Episode 11.

Station 19 // Saison 5. Episode 11. The Little Things You Do Together.

 

Station 19 est une série qui aime parler de sujets forts qui permettent de soulever des questions de société. L’avortement est un sujet intéressant et encore plus aux Etats-Unis où ce n’est pas forcément quelque chose qui fait l’unanimité dans le pays. L’avortement est tabou pour beaucoup de femmes encore et Station 19 met la lumière sur le sujet de façon intelligente. Barrett Doss est une très bonne actrice dans Station 19 et elle démontre encore une fois qu’elle est à la hauteur des attentes. Si cela peut être frustrant de voir Vic passer par autant d’états émotionnels en une saison, je dois avouer que l’avortement est la meilleure intrigue de la saison. Vic est probablement le meilleur personnage de la saison tant elle a été utilisée intelligemment par celle-ci. Si ce sujet est souvent bâclé dans de nombreuses séries, la série nous parle aussi de la procédure. Il y a quelque chose de pédagogique dans les séries de l’univers Grey’s Anatomy qui m’a toujours plu. Le but est de nous apprendre des choses en plus de plonger les personnages dans des intrigues importantes.

 

Cette saison n’en est pas à son coup d’essai. La série aime parler de problèmes de santé chez les femmes : les règles, l’endométriose, avoir un enfant, la grossesse et maintenant l’avortement. En plus de ça, Station 19 parvient à libérer la parole, comme si l’on suivait le vrai récit d’une femme. Les hommes sont aussi impliqués dans toutes ces histoires, notamment lorsque Theo soutient Vic durant tout ce processus. Toute l’histoire de Vic efface un peu le reste de l’épisode et ce que les autres personnages nous proposent. Notamment cet homme qui veut s’immoler dans sa voiture. C’est un cas de la semaine sympathique mais pas le plus mémorable de tous. Cela permet tout de même de parler des émotions et du ressenti de chacun face à des évènements de la vie. Station 19 aime avoir une vraie ligne de conduite et cela fonctionne toujours bien.

 

Certaines saisons de Station 19 n’ont jamais réussi à me séduire autant que depuis le COVID dans la saison 4. Cela a clairement permis de donner un coup de fouet aux intrigues et aux personnages. Les scénaristes sont maintenant bien plus inspirés par ce qu’ils racontent et chaque semaine Station 19 est devenu un vrai rendez-vous pour moi alors qu’auparavant c’était simplement là pour ne rien perdre de ce que Grey’s Anatomy peut partager avec sa petite soeur. Je ne sais pas quoi attendre de la suite de la saison mais je suis plus que curieux de le découvrir. C’est bien écrit et touchant. C’est en somme tout ce que j’ai envie de voir dans Station 19.

 

Note : 7/10. En bref, parler d’avortement n’a jamais été une chose simple mais Station 19 le fait avec intelligence et pédagogie.

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article