Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 11. Episode 11.

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 11. Episode 11.

The Walking Dead // Saison 11. Episode 11. Rogue Element.

 

Je me demande vraiment pourquoi les meilleurs épisodes de The Walking Dead sont aussi souvent les plus émouvants. Au début, rien ne laisse présager le flot d’émotions que cet épisode nous délivre. Eugene et Stephanie profitent de leur nouvelle vie ensemble, comme s’il n’y avait pas d’apocalypse zombie. Je dois avouer que The Walking Dead est vraiment capable de nous offrir des moments de ce genre après s’être longtemps reposée sur ses lauriers. L’épisode 11.09 était excellent pour le feu de l’action, « Rogue Element » est excellent pour l’émotion qu’il vient délivrer de façon intelligente et soignée. Eugene est un personnage que j’aime beaucoup et cet épisode ne fait que renforcer ce sentiment. Lorsque Eugene confesse à Stephanie tout son amour, les choses commencent à partir à vau l’eau. Stephanie prend ses affaires, change de boulot et déménage avant même que Eugene ne le sache. L’homme est dévasté et suspecte qu’elle a été enlevée.

 

The Walking Dead se transforme alors en épisode de série policière avec une conspiration au bout. Cette façon de faire monter la tension autour d’Eugene est parfaite car elle induit à la fois de l’émotion et un rythme percutant dans l’épisode. Même la musique de cet épisode change des épisodes habituels. The Walking Dead fait ici quelque chose de plus proche des séries procédurales (du genre de CSI par exemple). C’est une approche originale qui donne l’occasion de faire autre chose et d’apprécier le résultat qui est bien plus intéressant que cela aurait pu être suggéré sur le papier. L’association Eugene / Princess est parfaite. Ils vont suspectés un homme appelé Roman Calhoun. Si ce dernier clame être un plombier, ils vont rapidement découvrir chez cet homme une valise pleine d’armes. Cela ne fait que renforcer le sentiment de paranoïa que la série semble installer avec Commonwealth.

 

L’émotion est là par la façon dont Eugene perd les pédales mais permet aussi de se concentrer sur une partie de la série presque oubliée jusqu’à présent. Eugene n’est pas au centre des intrigues depuis le retour de The Walking Dead mais la série prouve qu’elle a des choses en stock pour tout le monde. Même Carol ou encore Connie et Mercer. Tout le monde a quelque chose à faire et s’attèle à la tache de façon intelligente. La dynamique entre Lance et Carol me plaît et me rend surtout curieux de voir comment la suite de la saison va l’explorer. Josh McDermitt a enfin eu un épisode digne de son talent. J’ai maintenant hâte de voir où tout cela va nous conduire.

 

Note : 8.5/10. En bref, un épisode où paranoïa et émotions s’associent afin de délivrer quelque chose d’étonnant.

Prochainement sur Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article