Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 11. Episode 14.

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 11. Episode 14.

The Walking Dead // Saison 11. Episode 14. The Rotten Core.

 

Après l’excellent épisode précédent, « The Rotten Core » revient à quelque chose de plus classique. Sebastian était déjà un sacré morceau, notamment quand il avait mis Eugene en prison et la vie de Daryl en difficulté. Mais on découvre maintenant qu’il tue des innocents pour ses besoins personnels. Sebastian symbolise parfaitement tout ce qui ne va pas au Commonwealth et je trouve ça intéressant. Derrière l’écriture de Commonwealth se cache une critique des vieux démons de l’ancien monde qui refond surface. Les deux grandes intrigues de cet épisode ont les mêmes bases, ou proviennent en tout cas des mêmes fondements : les échecs de Commonwealth. L’organisation a été incapable de créer un monde meilleur et n’a fait qu’empirer les situations. Si l’on peut comprendre le besoin des gens de tout faire pour s’en sortir, il n’y a pas vraiment de situation désespérante ici si ce n’est celle que se sont créés les personnages.

 

L’assaut sur la nouvelle maison de Negan est une bonne idée. Si cela apporte une bonne dose d’action plaisante, The Walking Dead a tout de même du mal à créer une intrigue qui semble cohérente avec le reste. L’histoire de Negan est devenue tellement différente du reste de la série que j’ai cette impression de voir deux séries en une (et l’arrivée du spin off sur Negan et Maggie n’y sera pas étranger). Les faces à faces avec Carlson sont efficaces et permettent de secouer un épisode qui a parfois tendance à se reposer sur ses propres lauriers. Jeffrey Dean Morgan a toujours été bon dans ce genre de scènes d’action et le reste du casting de The Walking Dead est mis à contribution de façon intelligente. Daryl et Rosita sont de leur côté pris par leurs problèmes de vie ou de mort. Cette partie de l’épisode est intéressante aussi car elle apporte une vraie dynamique. Elle donne envie de poursuivre le récit même si d’une certaine façon c’est un épisode qui prend parfois trop son temps.

 

La narration est ce qu’il y a de plus intrigant ici. C’est violent, fun et la série nous offre tout ce dont on peut rêver. Il y a encore deux épisodes après celui-ci avant que le second tiers de la saison s’achève et je dois avouer que je ne sais pas trop quoi attendre. Il y a encore pas mal de choses à décanter afin de venir à bout de l’un des meilleurs arcs narratifs de The Walking Dead depuis un bout de temps maintenant. Commonwealth s’avère mélanger tout ce que j’ai toujours aimé dans cette série et c’est finalement rassurant de la voir aller dans une bonne direction.

 

Note : 6/10. En bref, un épisode de transition sympathique.

Prochainement sur Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article