Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 18. Episode 14.

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 18. Episode 14.

Grey’s Anatomy // Saison 18. Episode 14. Road Trippin.

 

Grey’s Anatomy n’est pas forcément mauvaise quand elle ne fait pas grand chose mais disons que j’ai tout de même envie d’attendre quelque chose d’autre de la part de la série par moment. Après la méthode Webber (qui a été une catastrophe tant d’un point de vue narratif que dans le récit en lui-même), la série va t-elle arrêter le programme des résidents ? Je ne serais pas contre le fait que l’on passe plus de temps avec Winston. Maintenant qu’ils ont plus de temps pour le développer, c’est un bon personnage et Grey’s Anatomy a besoin de lui. La série a besoin de nouveauté et de fraîcheur, ce que Winston apporte réellement. De plus, l’association Winston et Maggie fonctionne. Ils sont mignons tous les deux. Il est clairement amoureux et en admiration devant sa femme et elle est heureuse. Je trouve que Grey’s Anatomy manque de ce genre de moments qui permettent à ces personnages d’évoluer et de grandir en dehors des pas des personnages qui sont là depuis les débuts de la série.

 

L’histoire de Winston est presque touchante d’une certaine façon ce que je trouve vraiment intéressant. Je ne sais pas trop ce que Grey’s Anatomy va pouvoir faire par la suite avec ces deux personnages mais leur relation mérite bien de se poser dessus. Tout cela donne à Winston plus de profondeur et nous donne ainsi l’impression de nous rapprocher de lui. Wendell apparaît un peu comme un cheveu sur la soupe et si je ne suis pas toujours un grand fan des astuces narratives, Grey’s Anatomy a tout de même le mérite de donner plus de place à un personnage qui en vaut le coup. Il semblerait que Wendell va rester dans les parages et je ne suis pas contre, étant donné qu’il est dans le monde médical lui aussi. La patiente de Jo est elle aussi plutôt intéressante. J’ai toujours aimé quand Grey’s Anatomy développe des cas médicaux touchants comme celui de Lori. Les interactions entre Jo et Todd sont sympathiques.

 

Grey’s Anatomy n’est plus au sommet de son art mais elle trouve toujours des choses à nous dire ou des personnages à développer qu’elle n’avait pas encore eu l’occasion de mettre en avant. C’est le cas avec cet épisode et je trouve ça vraiment sympathique dans son ensemble. Je ne sais pas trop ce qu’il faut attendre de la suite de la saison (il reste tout de même pas mal d’épisodes) mais je suis curieux de voir comment tout cela va évoluer. Notamment l’amitié entre Jo et Teddy qui est amusantes et permet à Kim Raver de faire autre chose que de nous émouvoir (comme c’était le cas avec son monologue dans l’épisode précédent).

 

Note : 6/10. En bref, rien d’exceptionnel en soi mais un épisode attachant et léger.

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article