Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 18. Episode 15.

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 18. Episode 15.

Grey’s Anatomy // Saison 18. Episode 15. Put it to the Test.

 

Je crois que je préfère Kevin McKidd derrière la caméra que devant. Non pas qu’Owen n’a rien fait cette saison car il a eu quelques belles intrigues mais je commence à trouver que son personnage tourne en rond. Rien que lorsque cette saison est revenue sur ses années sur le champ de bataille m’a donné l’impression que la série voulait refaire des intrigues qu’elle a déjà fait par le passé en espérant que le téléspectateur les avait oublié. Mais Owen n’est pas le sujet de cet épisode en dehors du fait que l’acteur qui l’incarne a réalisé cet épisode. Cet épisode délivre pas mal de choses intéressantes en donnant notamment plus de place aux personnages avec des intrigues diverses et variées. L’utilisation des flashbacks et des parallèles entre les séquences est intéressante et change un peu la dynamique usuelle de la série. Je préfère quand Grey’s Anatomy est à la fois familière et plus originale. Cela donne des épisodes comme celui-ci et c’est pile poil ce que l’on peut attendre. C’est sans parler de ces séquences qui proviennent de la première saison de la série où l’on revoit tous les acteurs plus jeunes.

 

Quel plaisir que de revoir toutes ces versions plus jeunes du casting. Après tout cela fait maintenant près de dix huit ans que Grey’s Anatomy existe et forcément cela ne peut qu’être touchant que de rappeler d’où la série vient. Le tout permet aussi de recréer une vraie communauté en rappelant celle du passé. On s’est un peu habitué au chaos mais cet épisode cherche à faire quelque chose de différent avec une vraie note d’espoir. Notamment pour Richard qui va pouvoir continuer. Le retour aux années de résidente de Meredith permet donc d’entrevoir les choses différemment. En plus d’avoir plus d’Ellen Pompeo à l’écran sans que l’actrice n’ait à retourner de scènes, cela fait plaisir de revoir toutes les têtes qui ont quitté la série au fil des années même un brin de secondes. La suspension du programme de résidents au Grey Sloane est lui aussi une assez bonne idée qui me rappelle cette saison où il était question du financement de l’hôpital qui était au bord de la banqueroute.

 

Grey’s Anatomy n’a pas que des patients et des médecins, elle est aussi un hôpital qui doit toujours se battre contre l’administration. Je trouve donc assez fascinant de voir la série aller dans cette direction si celle-ci fonctionne. Meredith de son côté est prête à déménager dans le Minnesota mais est-ce logique ? Dans un sens cela va avec ce que le personnage fait depuis le début de la saison mais je suppose que cela va se faire au détriment du personnage et de sa présence dans la série. Je doute que Grey’s Anatomy navigue entre Seattle et le Minnesota longtemps. Cela permettra surtout à Ellen Pompeo de prendre quelques congés. La relation entre Meredith et Nick m’intéresse mais n’apporte rien de neuf. Et avec les échos au passé, cela ne fait que renforcer le fait que Patrick Dempsey continue de manquer à la série.

 

Note : 6.5/10. En bref, un joli épisode teinté d’une certaine forme de nostalgie plaisante.

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article