Critiques Séries : The Blacklist. Saison 9. Episode 15.

Critiques Séries : The Blacklist. Saison 9. Episode 15.

The Blacklist // Saison 9. Episode 15. Andrew Kennison.

 

Cet épisode mélange pas mal d’intrigues de la saison qui s’avèrent efficaces. La première c’est le maître chanteur de Cooper. Cette histoire de la saison se mélange avec l’affaire de la semaine. La tension que l’épisode développe est intéressante et change un peu des derniers épisodes un peu fainéants de la saison. Harold a toujours été un personnage que j’aime bien dans cette série donc que ses secrets soient révélés permet de développer le personnage. Cela fait tout de même neuf saisons que Harold reste un personnage secondaire et il aura fallu que Liz meurt pour que la série se décide enfin à apporter des informations sur le personnage. Je pense que cette intrigue a le mérite d’apporter la tension nécessaire dans une série de cet acabit et de relance l’intérêt de la saison. La saison 9 avait bien démarrée puis The Blacklist était devenue molle, trop engoncée dans sa mécanique procédurale alors qu’elle a une multitude d’intrigues différentes en sous marin autour de la plupart des personnages.

 

Lorsque The Blacklist est à son sommet c’est de ce genre d’épisodes dont je parle. Le suspense est là et le twist est étonnant. Je ne m’attendais pas vraiment à ce que la série aille dans cette direction mais je suis heureux de la voir évoluer et prendre des risques narratifs. « Andrew Kennison » représente tout ce que j’aime dans The Blacklist et qui manquait en grande partie à la série depuis les deux dernières saisons. C’est une sorte de retour aux sources pour la série. Bien que la fin soit un brin téléphonée, le scénario maîtrise le suspense. L’autre élément de la saison qui reste en suspend c’est la mort de Liz et l’enquête de Red sur le sujet. Là aussi The Blacklist fait évoluer le récit. Malgré les incohérences narratives par moment, cela reste terriblement efficace. C’est en grande partie dû au fait que Red devient de plus en plus sombre et menaçant. Cela m’avait manqué de voir James Spader s’amuser à bousculer un peu son personnage.

 

L’histoire de Red autour du gangster Reggie Cole permet d’apporter des questions sur qui tire les ficelles et pourquoi ils savent autant de choses sur notre équipe fétiche du FBI. Les spéculations peuvent aller bon train et c’est justement ce qu’il y a de plus excitant là dedans. Je ne m’attendais pas à ce que The Blacklist redémarre la saison avec autant d’action et de surprises. J’espère que la suite de la saison sera à la hauteur de ce que la série construit ici. Il y a tellement de potentiel et de choses à faire. Pour une fois le récit est garni et pas ennuyeux.

 

Note : 9/10. En bref, un épisode mené tambour battant.

Prochainement sur Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article