Critiques Séries : The Equalizer (2021). Saison 2. Episode 14.

Critiques Séries : The Equalizer (2021). Saison 2. Episode 14.

The Equalizer (2021) // Saison 2. Episode 14. Pulse.

 

Il était temps de muscler un peu plus la saison avec un véritable danger pour Robyn. Cela reste du procédural très pantouflard mais j’aurais pensé que cela allait être un peu plus original malgré tout. Mason Quinn, son ennemi le plus dangereux quand elle était à la CIA est donc enfin là. Chris Vance fait son petit effet dans cet épisode et muscle un peu plus l’épisode et lui donne aussi de l’ambition. C’est aussi le moment d’introduire un nouveau personnage en la personne de Carter Griffin (incarné épar Brett Dalton). L’alliance avec Robyn est plutôt bonne ce qui donne un autre élan narratif à la saison. Si The Equalizer pouvait s’inspirer un peu plus de ce qu’elle fait ici pour les prochains épisodes. L’épisode s’articule au fond autour d’une intrigue assez basique mais basique ne veut pas dire mauvaise.

 

Je trouve que les scénaristes ont été assez malin pour rassembler toutes les qualités de la série car même la potentielle romance de Tante Vi me plaît. Je trouve intéressant la façon dont The Equalizer a réussi à intégrer des éléments plus familiaux dans sa série, plus émotionnels. La série originale (et les deux films avec Denzel Washington) étaient très centrés sur l’action. C’était d’ailleurs une bonne chose mais The Equalizer a apporté quelque chose de neuf que je trouve assez original. Surtout que d’un point de vue narratif, les scénaristes se sont réellement améliorés au fil des épisodes. Avec le départ de Chris North à cause des allégations d’abus sexuels à son encontre, la série peut relancer la machine avec de nouveaux personnages. L’arrivée de Mason Quinn ne change pas grand chose à la mécanique de la série mais apporte une nouveauté qui était nécessaire.

 

Les affaires restent quant à elles très balisées ce que je trouve assez regrettable compte tenu du potentiel que peut avoir une telle série. Dante de son côté a vraiment grandi cette année aussi. Depuis le premier épisode de la saison les scénaristes ont fait l’effort de donner à ce personnage plus d’importance que le simple flic qui permet de faire le lien entre Robyn et les enquêtes sur lesquelles elle se retrouve.

 

Note : 6.5/10. En bref, un épisode assez efficace qui permet de développer un peu plus la mythologie de la série.

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article