Critiques Séries : The Man Who Fell to Earth. Saison 1. Episode 3.

Critiques Séries : The Man Who Fell to Earth. Saison 1. Episode 3.

The Man Who Fell to Earth // Saison 1. Episode 3. New Angels of Promise.

 

Justin comprend dans cet épisode que Faraday pourrait être la réponse avec sa mission au rêve qu’elle a depuis longtemps abandonné. Après l’épisode précédent, The Man Who Fell to Earth place un peu mieux ses pions dans ce troisième épisode. Le fait que la série fasse enfin évoluer l’intrigue drastiquement permet aussi de remettre le téléspectateur dans le bain. Le second épisode m’avait presque déçu alors que les capacités de la série sont infinies. La série parvient à introduire de nouveaux personnages et les utiliser rapidement, ce qui évite de s’ennuyer. Grâce à tout un tas de métaphores, citations et symboles, la série nous ouvre ici une nouvelle porte.

 

Finch et Clay de leur côté sont en train de conspirer afin d’avoir les réponses qu’ils voulaient. La mission de Faraday et Justin les conduit à la société Origin et vont se retrouver à s’associer avec Hatch Flood. Ce nouveau personnage permet d’étendre l’univers et de répondre en quelque sorte à des questions que l’on pouvait se poser jusqu’à présent. Il y a quelque chose d’impressionnant dans la mécanique narrative de la série mais qui ne délivre pas toujours. Le destin de la Terre et d’Antheon, la planète de Faraday, sont finalement bien plus liés que l’on aurait pu l’imaginer. Ne connaissant pas l’histoire originale ni même le film avec David Bowie, The Man Who Fell to Earth est donc une vraie découverte pour moi et l’univers dépeint ici me rend suffisamment curieux pour avoir envie de découvrir ce que la série peut faire de tout ce qu’elle a entre les mains.

 

Car The Man Who Fell to Earth a de l’or entre les mains en termes de série de SF. Si le côté épique n’est pas toujours à la hauteur (comme lorsque Faraday montre une pièce d’énergie quantique à Justin), il y a tout de même un développement assez rythmé des choses qui permet de ne pas s’ennuyer. Le principe même d’une telle série est justement de garder le spectateur dans un véritable divertissement perpétuel. La série n’oublie pas la dimension touchante des personnages alors que Faraday devient de plus en plus sociable et humain au fil des épisodes. Presque trop rapidement à mon goût mais la série trouve une façon assez logique de raconter le tout. La conspiration avec Clay est la menace la plus intéressante de The Man Who Fell to Earth pour le moment et me rappelle un peu tout ce que Alex Kurtzman et Cie avaient pu faire avec Fringe (sans que cela ne soit aussi bon pour le moment mais avec du potentiel).

 

Note : 6.5/10. En bref, The Man Who Fell to Earth s’amuse un peu plus avec ses personnages et fait drastiquement évoluer l’histoire me donnant encore plus envie de découvrir la suite.

Prochainement sur myCanal

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article