Critiques Séries : The Time Traveler's Wife. Saison 1. Episodes 1 et 2.

Critiques Séries : The Time Traveler's Wife. Saison 1. Episodes 1 et 2.

The Time Traveler’s Wife // Saison 1. Episodes 1 et 2. Episode #1.1 / Episode #1.2.

 

Adapté du roman de Audrey Niffenegger, The Time Traveler’s Wife repose sur les épaules de Steven Moffat (Doctor Who, Sherlock) qui tente d’en faire une histoire aussi charmante que passionnante. La force de The Time Traveler’s Wife c’est clairement son casting. L’alchimie à l’écran entre Rose Leslie et Theo James est suffisamment bonne pour créer quelque chose d’attachant du début à la fin de chaque épisode. On se laisse donc porter par les aventures de ces deux amoureux transits au fil des époques et des rencontres impromptues. On retrouve tout de même un mélange de deux ères de Steven Moffat ici : de Coupling à Doctor Who. Il y a un mélange de romcom avec un angle fantastique qu’il maîtrise cependant mieux dans le premier épisode et pas toujours dans le second. Ce dont souffre The Time Traveler’s Wife est ce dont souffre beaucoup de projets de Moffat au long de sa carrière : certaines inconsistances dans le ton employé et une histoire parfois un peu trop compliqué par rapport à ce qu’elle devrait être à l’écran. Cela rend d’ailleurs les personnages pas toujours aussi lisibles et ne permet donc pas toujours de cerner où la série veut en venir.

 

L'histoire d'amour complexe et magique de Claire et Henry, dont le mariage rencontre un problème de taille : le voyage dans le temps.

 

Mais The Time Traveler’s Wife a des qualités et elle en a même beaucoup. En dehors de son duo composé de Rose Leslie et Theo James qui fait le boulot demandé, la série a des moments attachants à offrir mais qui ne parviennent pas toujours à sortir la série du simple récit de départ. La vie d’Henry est complexe et la série compte bien là dessus pour rendre son histoire compliquée. Peut-être un peu trop. Les cliffhangers sont bons mais ont tendances à chercher à surprendre plutôt qu’à nous attacher à cette simple histoire d’amour. Les émotions sont elles aussi intéressantes. Lorsque la série nous plonge dans la détresse émotionnelle des personnages conséquente des voyages dans le temps d’Henry alors celle-ci fonctionne. Chaque épisode (en tout cas ces deux premiers) suivent différentes parties de la relation entre Claire et Henry à des époques différentes ce qui permet de donner un sens du rythme parfois certes artificiels mais qui fonctionne suffisamment bien malgré tout. Je suis curieux de découvrir la suite si la série sait se donner les moyens de réussir car il y a tellement de belles choses dans le roman original que je serais déçu si Steven Moffat n’en fait rien.

 

Note : 6/10. En bref, The Time Traveler’s Wife a ses qualités mais s’égard par moment dans les problèmes typiques d’une création Steven Moffat.

Disponible sur OCS US+24

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article