Critique Ciné : The Chef (2022)

Critique Ciné : The Chef (2022)

The Chef // De Philip Barantini. Avec Stephen Graham, Vinette Robinson, Jason Flemyng.

 

The Chef se concentre sur une soirée dans un restaurant mais pas n’importe quelle soirée : la Magic Friday. C’est le vendredi avant Noël et aussi la soirée la plus fréquentée des restaurants londoniens. The Chef nous plonge donc dans cet univers que l’on a forcément déjà vu au cinéma avec un élément original : le plan séquence. Ce n’est pas le premier film du genre à construit autour de ce procédé mais il n’est pas ici gadget et au contraire participe à la plongée du spectateur dans cet univers particulier. Le plan séquence participe au stress du personnel du restaurant de la cuisine à la salle avec les clients parfois horribles. The Chef transpire tout ce qui fonctionne et ne fonctionne pas dans ce genre de situations dans un restaurant gastronomique. On sent que Philip Barantini a fait un vrai travail pour comprendre le monde de la cuisine dans sa façon de la mettre en valeur. Petit à petit, The Chef monte en ébullition comme son titre en anglais « Boiling Point » vient nous le dire.

 

« Magic Friday » : le vendredi avant Noël, la soirée la plus fréquentée de l’année. Dans un restaurant gastronomique de Londres, côté cuisine, à quelques minutes du coup de feu, tout le personnel est en ébullition. Mais les problèmes s'accumulent autour du chef étoilé Andy Jones et de sa brigade. S'ajoute à cela la pression constante d'une clientèle toujours plus exigeante qui menace de mener le restaurant à sa perte…

 

The Chef c’est une aventure originale, un vrai exercice de style et qui démontre que l’on peut faire des films de cuisine sans donner envie de manger. Souvent les plats sont mis en avant et alléchants ici c’est avant tout le personnel qui est mis en avant et pas vraiment ce qu’il y a dans l’assiette. C’est d’autant plus intéressant que cela permet de donner quelque chose de neuf. Andy Jones, notre chef étoilé, se retrouve avec tout un tas de problèmes sur le dos : sa cheffe de salle a accepté plus de réservations que prévu, sa seconde réclame une augmentation, une jeune stagiaire débarquée de France a du mal à comprendre les rouages du restaurant, une serveuse arrive en retard, une cliente allergique va forcément faire un scandale, etc. Tout cela permet de petit à petit monter en escalade et de nous offrir un récit palpitant qui ne laisse jamais retomber la pression et au contraire nous propose un vrai voyage aux enfers dans l’antre d’un restaurant. Le réalisateur qui a travaillé dans un restaurant comme serveur pour payer ses études de cinéma retranscrit ici clairement du vécu, rendant The Chef d’autant plus authentique.

 

Note : 7/10. En bref, un film éreintant mais assez passionnant sans jamais chercher à donner l’eau à la bouche.

Sorti le 19 janvier 2022 au cinéma

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article