Critique Ciné : White Elephant (2022, VOD)

Critique Ciné : White Elephant (2022, VOD)

White Elephant // De Jesse V. Johnson. Avec Bruce Willis, Michael Rooker, Olga Kurylenko et John Malkovich.

 

Peut être que les derniers films avec Bruce Willis sont finalement les moins mauvais de ces dernières années. White Elephant n’est pas un bon film mais il reste au dessus du panier de mauvais film dans lesquels il a joué depuis quelques temps. Jesse V. Johnson (The Mercenary, Hooligans 2) ne fait rien d’exceptionnel et le film non plus mais… c’est tout de même plus sympa que des films comme Fortress. C’est un film fauché et Bruce Willis a pour le coup plus de place. Il a même droit de tirer sur tout le monde tout en disant « Motherfucker ». C’est ce genre de choses que j’aurais préféré voir de la part de l’acteur que ce sentiment qu’il est là sans être là. Je ne vais pas sauter au plafond mais c’est une façon plus sympathique de dire au revoir à Bruce Willis. Il est même assez présent à l’écran pour que l’on se souvienne de son passage. C’est à se demander par moment si White Elephant n’a pas été gardé dans un placard et sorti cette année pour conclure la carrière de l’acteur.

 

Gabriel Tancredi, un ancien marine devenu exécuteur pour la mafia, doit faire face à sa conscience et à son code d'honneur lorsqu'il est obligé d'aider à nettoyer un assassinat bâclé par son protégé, Carl.

 

L’intrigue de ce film est assez simple et répétitive par rapport à ce qui se fait déjà dans le genre. Ce n’est pas la première fois que nous avons une histoire d’assassinat bâclé qui amène des gens à faire le ménage. Cela aurait très bien pu être le point de départ de n’importe quel film avec Liam Neeson. En tout cas, White Elephant fonctionne aussi grâce à son casting. Seconde fois en un mois que l’on voit Bruce Willis aux côté de Michael Rooker dans un film et ce dernier est clairement amoureux de ce qu’il joue. Le film tente alors de tirer le meilleur partie de chacun et je dois avouer que c’est assez plaisant. Les acteurs sont suffisamment corrects pour donner un élan au film sans trop forcer ce qui est probablement l’élément le plus intéressant ici. Rien de mémorable, juste un divertissement sympathique qui fait son effet et qui permettra à quiconque voudrait tenter l’expérience de passer un assez bon moment. White Elephant est le genre de film que l’on a envie de voir un dimanche pluvieux.

 

Note : 5/10. En bref, l’un des derniers films de la carrière de Bruce Willis n’est pas son meilleur mais loin d’être son pire.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article