Critiques Séries : Halo. Saison 1. Episode 9 (season finale)

Critiques Séries : Halo. Saison 1. Episode 9 (season finale)

Halo // Saison 1. Episode 9. Transcendence.

SEASON FINALE

 

Il y a suffisamment d’action dans ce dernier épisode pour conclure la saison de manière efficace. La grande intrigue de la saison trouve ici sa propre conclusion et permet d’ouvrir la série sur la prochaine saison. Tout n’est pas parfait dans cet épisode mais me donne envie d’en voir encore plus. Durant toute cette première saison, les scénaristes ont été assez fainéants dans leur ensemble ce qui m’a gâché un peu mon plaisir par moment. Le cliffhanger en lui-même est presque le problème dans le sens où ce n’est pas forcément ce que la série a réussi de mieux dans cet épisode. J’ai largement préféré la grande bataille de la seconde partie de l’épisode, rythmée, qui permet d’oublier certaines incohérences du scénario. Il y a enfin suffisamment d’action pour prouver que les scénaristes ne sont pas en reste mais les effets spéciaux sont tout de même très laids. Toute la planète reconstituée m’a donné l’impression de voir ce qui se fait de pire dans le genre dans les séries (vous vous souvenez de Once Upon a Time ?). Les effets spéciaux ont beaucoup évolué au fil des années mais je dois avouer que je suis déçu du résultat dans cet épisode alors que certains des précédents avaient démontré une capacité à faire beaucoup avec peu.

 

Le segment d’action aurait pu être plus ambitieux aussi, plus épique. On sent parfois que Halo manque d’un peu de moyens pour être à la hauteur des attentes. Le souci dans ce genre de situation vient de la mise en scène. Jonathan Liebesman se concentre sur des mouvements pas toujours justifiés qui empêchent de profiter pleinement du large spectacle. On sent qu’il y a parfois la volonté de faire beaucoup mieux ou plus mais ce n’est pas suffisant. Peut-être aussi car la saison n’a pas passé suffisamment de temps à nous attacher aux personnages. Dans le jeu, Master Chief est le vrai héros. Dans Halo, il se retrouve au sol et sauvé par quelqu’un d’autre. Je trouve ça assez dommage de ne pas faire de John le seul vrai héros de l’histoire. Dans le jeu c’est le lui. Dans Halo, cela semble être Spartan. Sauf que Spartan n’est pas vraiment le personnage le plus intéressant de la série et c’est dommage.

 

Bien évidemment, ce final de Halo aurait pu être bien pire. La série n’est pas parfaite mais si l’on met de côté un peu le matériel original alors on peut trouver ici de quoi passer un bon moment. L’accent est clairement mis sur le divertissement. Toutes les intrigues de la saison ne font qu’une ce qui donne là aussi une nouvelle dimension à la série. Il y a quelques moments où l’intrigue semble évoluer de façon étrange (mais avec toutes les incohérences narratives de la saison, je dois avouer que je ne suis pas surpris) mais l’action est là et permet de réveiller un peu la série. Pablo Schreiber est toujours convaincant dans le rôle de Master Chief que j’espère voir plus souvent avec son casque dans la prochaine saison. J’ai l’impression qu’en voulant humaniser à tout prix John, la série a un peu perdu ce qui aurait pu faire l’originalité et l’intérêt de la série.

 

Note : 6.5/10. En bref, un final assez convenu mais rythmé qui n’échappe pas aux problèmes narratifs inhérents à la saison entière.

Disponible sur myCanal

Paramount+ a renouvelé Halo pour une saison 2

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article