Maggie (Saison 1, 13 épisodes) : vivre en connaissant l'avenir

Maggie (Saison 1, 13 épisodes) : vivre en connaissant l'avenir

Maggie a des flash du futur qui n’ont pas vraiment de contexte mais elle doit vivre avec et tout faire pour les comprendre. Lorsqu’elle interprète mal ses visions, cela conduit forcément Maggie à nous offrir des résultats comiques ou dramatiques. Ce n’est pas tout de suite clair mais la série aime bien jouer avec nous. Tout le monde dans la vie de Maggie semble comprendre qu’elle a ce pouvoir mais l’on ne sait pas si dans le monde qui l’entoure tout cela est quelque chose qui peut arriver à n’importe qui. Il faut attendre la moitié de la saison pour comprendre un peu mieux ce quoi se passe. Bien qu’il y ait des intrigues mettant en scène les effets des visions de l’héroïne, Maggie reste une sitcom. On retrouve tous les éléments classiques du genre et je trouve ça assez séduisant dans son ensemble. Les personnages sont très typiques du monde de la sitcom et cela fonctionne assez bien par moment pour passer un agréable moment. Le casting est important dans cette série et cela fonctionne à la perfection.

 

Dotée de capacités psychiques, Maggie doit s’accommoder au quotidien de ses visions de l'avenir. Hyper-sensible, la jeune femme capte l'énergie des personnes qui l'entourent. Pour se protéger d'éventuelles agressions émotionnelles, il lui faut mettre en place des barrières, qui vu de l'extérieur donnent l'impression qu'elle est cynique et sur la défensive. Sous sa carapace, Maggie est en réalité une grande romantique avec un grand cœur, qui veut juste trouver un moyen de vivre ce qu’elle considère comme une vie normale, avec des relations normales et finalement trouver l’amour. Avec l’aide de son cercle restreint amical et de familial, Maggie tente de vivre comme le reste d’entre nous, créant le meilleur avenir pour elle-même, avec seulement l’information du présent.

 

Après avoir été un bon second rôle dans de nombreuses séries, Rebecca Rittenhouse (The Mindy Project, Quatre Mariages et un Enterrement la série) a enfin droit à sa propre comédie. L’actrice est ici suffisamment à l’aise pour nous délivrer tout ce que l’on attend de sa part. Même quand Maggie n’est pas le personnage le plus sympathique par ses actions, l’actrice fait tout pour la rendre agréable et réaliste. Au fil des épisodes, Maggie est bien plus à l’aise avec les sujets qu’elle aborde. La première partie de la saison n’est pas la plus réussie alors que la seconde est plus à l’aise. Le casting trouve le ton juste, rendant les personnages aussi attachants que réalistes. Maggie est une comédie mignonne. Ce n’est pas brillant mais c’est suffisamment drôle par moment et même intéressant dans sa façon de parler des conséquences que le futur peut avoir dans le présent. Il y a suffisamment de choses pour apprécier Maggie dans sa globalité même si ce n’est clairement pas la meilleure comédie du moment.

 

Maggie Mull (Life in Pieces, Dads) et Justin Adler (Life in Pieces, Better Off Ted) ont trouvé une façon originale et en même temps confortable de raconter une histoire. Même si Maggie met parfois du temps à trouver le bon schéma pour sa propre histoire, cela fonctionne assez bien. Les treize épisodes qui composent cette saison 1 de Maggie se laissent regarder dans déplaisir. Cela s’enchaîne tellement facilement que l’on ne se rend même pas compte que l’on a terminé la saison. Maggie n’est pas le genre de comédies qui va vous rendre hilare toutes les minutes mais il ne faut pas toujours rire pour trouver quelque chose d’attachant. Maggie saura vous satisfaire pendant ces vacances d’été grâce à sa légèreté naturelle, grandement aidée par Rebecca Rittenhouse qui devient de plus en plus à l’aise avec son personnage au fil des épisodes.

 

Note : 6.5/10. En bref, agréable petite comédie qui saura séduire tous ceux qui ont besoin de rire avec légèreté.

Disponible sur Disney+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article