Critique Ciné : Les SEGPA (2022)

Critique Ciné : Les SEGPA (2022)

Les Segpa // De Ali et Hakim Boughéraba. Avec Ichem Bougréraba, Walid Ben Amar et Arriles Amrani.

 

La caricature n’a jamais fait de mal à personne mais uniquement quand celle-ci est bien faite. Les Segpa n’est pas une caricature particulièrement drôle des SEGPA, ces classes difficiles à qui des enseignants tentent de redonner le goût de l’apprentissage. La leçon finale (faire des pompes pour apprendre) est assez gentille et intéressante mais dans son ensemble Les Segpa n’est pas spécialement bon. Le principal problème de ce film est son manque cruel de rythme. Si certains gags peuvent être sympathiques, le temps reste long. Stigmatiser autant des élèves en difficulté aurait pu donner un film plus intelligent que crétin. Ali et Hakim Boughéraba enchaînent alors les clichés vus et revus et se laissent bercer par leur propre paresse. Si seulement le film avait une certaine cohérence alors cela aurait pu donner quelque chose mais les gags sont poussifs et parfois même répétitifs (le coup des costumes est vraiment ridicule). La seule blague réellement drôle de ce film est de voir Walid parler du fait qu’il a « soulevé » une terminale et qui créé un sacré quiproquos quand il dit préférer faire cela avec … des garçons.

 

Les SEGPA se font virer de leur établissement. À leur grande surprise, ils intègrent le prestigieux collège Franklin D. Roosevelt.

Le Principal, peu enclin à voir la réputation de son école se détériorer, imagine un stratagème pour virer les SEGPA tout en conservant les aides.

Alors qu’ils savourent leur nouvelle vie, lient des amitiés et deviennent de plus en plus populaires, les SEGPA découvrent le projet du Principal. Ils décident alors de tout faire pour déjouer ses manigances...

 

Les Segpa tente donc de faire rire ses spectateurs avec des moments sans grande énergie, sans grande inspiration ni même vraie saveur. C’est là que l’on en revient à regretter des films scolaires comme Les Sous-Doués de Claude Zidi qui pour le coup savait être drôle sur les mêmes idées narratives. Les gags étaient réussis. Là ce ne sont que des gags sans intérêt. Les Profs de Pierre-François Martin-Laval était lui aussi plus inventif dans son humour et mieux maîtrisé dans sa mise en scène. Les Segpa n’exploite même pas la richesse de la cité phocéenne qui sert de décor au film. On aurait pu rêver de voir Marseille un peu mieux mis en avant dans un film sensé se dérouler ici. Bien que tout ne soit pas totalement à jeter lorsque l’on prend le film sans être trop regardant, il y a tout de même des moments réellement ennuyeux qui n’ont aucun rythme. Quand on sait que le film a été co-produit par Cyril Hanouna, le fond de chiotte de l’humour en France, on comprend mieux pourquoi Les Segpa n’est pas une bonne comédie. Reste parmi les comédiens des gens qui ont l’air d’avoir un talent pour la comédie mais que le film ne sait pas diriger.

 

Note : 3/10. En bref, une énième comédie se moquant des chagrins de l’école. Passez votre chemin.

Sorti le 20 avril 2022 au cinéma

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article