Critique Ciné : Out of the Blue (2022)

Critique Ciné : Out of the Blue (2022)

Out of the Blue // De Neil LaBute. Avec Diane Kruger, Ray Nicholson et Hank Avaria.

 

Comme souvent avec Neil LaBute, c’est bavard et Out of the Blue n’échappe pas à la règle maudite. Si Diane Kruger et Ray Nicholson tente de délivrer le meilleur d’eux-mêmes, le film ne sait jamais faire éclore quoi que ce soit. Le réalisateur ne cherche jamais à créer le frisson et tombe dans les pièges du roman de gare qui n’éclot jamais. Out of the Blue ressemble à n’importe quel film noir classique sans avoir cette petite étincelle rendant le tout particulièrement palpitant. On s’ennuie et plus le film avance moins celui-ci parvient à faire quoi que ce soit de son histoire. On retrouve tous les poncifs du genre mais ce n’est jamais clair si le film est une parodie ou un hommage mi-cuit à tous ces films en noir et blanc. Neil LaBute ne cherche jamais à aller au delà de son précepte de départ et tombe ainsi dans les méandres d’un cinéma sans inspiration.

 

Le jeune Connor s'ennuie ferme dans son existence jusqu'à ce qu'il rencontre la séduisante Marilyn. Le seul hic dans leur liaison idyllique ? Marilyn est prise au piège dans un mariage avec un époux violent.

 

Out of the Blue se déroule à Twin Oaks, référence claire à Le Facteur Sonne toujours Deux Fois (1946) - qui n’est pas la seule - mais jamais les personnages sont suffisamment intéressants pour nous emmener dans leurs aventures. Le flirt entre Connor et Marilyn aurait pu être attachant mais tout est tellement étrange et mal fagoté par le scénario que rien n’a réellement de sens. Les dialogues sont fainéants et ridicules, laissant cette mauvaise impression que tout a été écrit par une intelligence artificielle. On est ici très loin du Neil LaBute des années 90 qui nous offrait des films réellement surprenants et indépendants. Diane Kruger aurait pu être une excellente femme fatale mais étant donné qu’il n’y a rien à faire du scénario, elle ne peut jamais soutenir sur ses épaules le récit. C’est dommage car le casting a vraiment été bien choisi et qu’il y avait tellement de potentiel que Out of the Blue aurait pu être un bon film. Sauf qu’au final, on se retrouve avec un truc aussi fade qu’un téléfilm Hallmark.

 

Note : 2/10. En bref, ennuyant à mourir malgré un duo d’acteur plutôt convaincant.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article