Critique Ciné : X (2022)

Critique Ciné : X (2022)

X // De Ti West. Avec Mia Goth, Jenna Ortega, Brittany Snow et Kid Cudi.

 

A24 continue d’être un studio de production particulièrement intéressant pour le cinéma indépendant. X est une agréable surprise inattendu puisant son inspiration dans les slasher des années 70. Le point de départ de X est original alors qu’une équipe se retrouve dans une ferme isolée du Texas pour tourner un film… pornographique. Il y a tout un tas de références cachées, même au travers du réalisateur du film porno qui n’est pas sans faire écho à Tobe Hooper, l’un des maîtres de l’horreur de l’époque a qui l’on doit Massacre à la Tronçonneuse. Mais au delà des références à ce film emblématique, il y a des tas de références à Vendredi 13 (1980), Le Crocodile de la Mort (1976), Shining (1980) avec la fameuse scène de la porte et de la hache ainsi qu’une belle prise à Halloween (1978). X se déroule approximativement cinq ans après Massacre à la Tronçonneuse. Le film discute aussi de la façon dont les films « maison » vont changer la face du porno (ce qui est presque une référence à l’évolution de cette industrie). Car X n’est pas qu’un film d’horreur, c’est aussi un film plus intelligent.

 

Dans une ferme isolée du Texas, une équipe de tournage arrive pour réaliser un film pornographique. Leurs hôtes, un vieux couple reclus, s'intéressent particulièrement à leurs jeunes invités. À la tombée de la nuit, l'intérêt du couple devient violent.

 

Ti West (The House of the Devil, The Innkeepers) s’amuse de ses références et délivre une mise en scène soignée. Il y a un moment de cinéma assez fou dans le film lorsque celui-ci bascule dans l’horreur. Notre charmante retraitée se met à tuer un homme devant les phares d’une voiture allumés. Petit à petit la couleur devient rouge alors que les phares sont petit à petit éclaboussés de sang. Même si le film a ses défauts, il parvient à maintenir son rythme jusqu’au bout et à délivrer quelques belles surprises. X peut prêter à rire par moment mais l’horreur est maîtrisée et délivre tout un tas de bonnes surprises jusqu’au bout. Notamment les plus gores qui sont efficaces sans chercher à être plus que ça. Ti West s’est clairement inspiré ici d’un film en particulier mais n’oublie pas tout un tas de petits clins d’oeil bien pensés. Tous les poncifs du slasher sont là mais traités avec une certaine efficacité car contrairement à d’autres films du genre qui se sont eux aussi voulu des hommages, X est assez rafraîchissant dans son ensemble.

 

Note : 7.5/10. En bref, un hommage réussi et multi référencé aux slashers des années 70.

Sorti le 2 novembre 2022 au cinéma

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article