Critiques Séries : American Horror Stories. Saison 2. Episode 5.

Critiques Séries : American Horror Stories. Saison 2. Episode 5.

American Horror Stories // Saison 2. Episode 5. Bloody Mary.

 

La légende de Bloody Mary est parfaite pour une série comme American Horror Stories. Angela Harvey (Teen Wolf, Salvation) nous offre ici l’un de mes épisodes fétiches de la série. C’est bête comme les pieds mais cela fonctionne assez bien pour délivrer les frissons que l’on peut espérer voir dans une telle série. Tout est aussi une affaire de casting et Dominique Jackson (Pose) est parfaite dans le rôle de Bloody Mary. Cette saison a peut-être connu deux épisodes très mauvais (2.03, 2.04), elle prouve une fois de plus avec celui-ci qu’elle est finalement en train de s’améliorer aussi. Cette légende est connue mais la façon de la mettre en scène change de tout ce que l’on a pu voir. Quand on regarde une série comme American Horror Stories avec le mot « horreur » dedans, on peut espérer frissonner un peu et cet épisode, bien qu’il reste assez léger sur les jump-scares, il nous en offre quelques uns malgré tout.

 

L’idée de situer l’intrigue autour de personnages afro-américains est aussi une bonne idée. C’est une façon de donner un angle différent à Bloody Mary et de l’insérer dans une différente culture. Dominique Jackson devrait être plus soutenue car elle est capable d’incarner des rôles sombres comme ici. Je ne serais pas surpris qu’elle soit dans la prochaine saison de American Horror Story (la série mère) dans un rôle de vilaine prête à tout. Je ne demande pas forcément à American Horror Stories d’être la série la plus originale mais au moins d’être palpitante. Cet épisode a de jolis twists et sait introduire son sujet. Dès le début on est plongés dans cette aventure sans que l’épisode ne laisse trop retomber le soufflé. La mise en scène reste un point faible dans cette série quand il n’y a pas vraiment d’effort qui est fait. On ne peut pas dire que « Bloody Mary » offre son lot de surprises dans le genre. Je dirais même que c’est parfois trop uniforme.

 

Avec une série anthologie où chaque épisode est différent, j’ai envie d’espérer parfois que les metteurs en scène apportent leur propre patte. Un peu comme pouvait le faire la série de Showtime « Masters of Horror » où des grands réalisateurs de films d’horreur apportaient chacun quelque chose. C’est le problème de prendre des réalisateurs de séries procédurales. SJ Main Muñoz, la réalisatrice de cet épisode est plutôt habituée à des choses comme The Rookie ou Chicago Med et ce ne sont pas les meilleurs exemples de mise en scène en termes de séries. Le twist final est presque trop prévisible mais le plaisir de voir un épisode qui n’est pas ennuyeux est forcément plaisant. Les décisions débiles des personnages, la petite enquête et les révélations (notamment au travers de flashbacks) permettent d’apporter tout au long de l’épisode quelques belles surprises.

 

Note : 6/10. En bref, Dominique Jackson est excellente dans ce rôle de Bloody Mary. Le reste de l’épisode est assez correct pour délivrer les frissons attendus d’une série « d’horreur ».

Disponible sur Disney+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article