Critiques Séries : House of the Dragon. Saison 1. Episode 1.

Critiques Séries : House of the Dragon. Saison 1. Episode 1.

House of the Dragon // Saison 1. Episode 1. The Heirs of the Dragon.

 

Dans la dernière saison de Game of Thrones, la série la plus populaire de l’histoire de HBO (jusqu’à 44 millions d’abonnés à J+7 suivaient les aventures du Trône de Fer), Jon Snow finissait par tuer Daenerys Targaryen. Le nom de cette maison, celle de la famille Targaryen, est forcément un nom quoi résonne dans l’esprit des téléspectateurs. La saison finale de Game of Thrones était ratée, bâclée et les showrunners probablement dépassés par le succès de la franchise. Pour adapter « Fire & Blood », le roman de George R.R. Martin sur la dynastie Targaryen, HBO a fait appel au créateur original lui-même accompagné de Ryan J. Condal (Colony). Ce premier épisode de House of the Dragon est assez prometteur alors que l’on retrouve ce qui faisait le succès de la série mère : de la violence, des jeux de pouvoir et des personnages charismatiques. Nous sommes ici près de 200 ans avant les évènements de la série originale avec une toute nouvelle série de personnages variés mais avide de pouvoir.

 

L'histoire de la famille Targaryen, près de 200 ans avant les événements de "Game Of Thrones". Alors que le Roi Viserys règne sur Westeros, la question de sa succession inquiète. Sans progéniture mâle, qui prendra sa suite ? Avec pas moins de 10 dragons adultes sous leur contrôle, les Targaryen dominent le Royaume des Sept Couronnes depuis fort longtemps. La seule puissante capable de les renverser est la Maison Targaryen elle-même. Les tensions, trahisons et jalousies qui secouent le clan leur seront-elles fatales ?

 

Actuellement, le roi de Westeros c’est Viserys I. Son règne est assez paisible et il semble être quelqu’un de bien. Je suppose (puisque nous sommes chez R.R. Martin) qu’il va mourir à un moment donné. Daemon est quant à lui le vilain petit canard de la bande et Matt Smith (Doctor Who) lui rend plutôt bien justice. Son interprétation de ce personnage qui semble être amené à devenir un véritable vilain me plaît. Ce premier épisode ne perd pas de temps pour nous réintroduire l’univers de Game of Thrones et Westeros. On retrouve quelques éléments narratifs connus ce qui dans un sens permet aussi de s’accrocher à House of the Dragon rapidement. Les personnages divers et variés qui nous sont présentés sont nombreux mais permettent aussi de faire un véritable tour d’horizon de la maison Targaryen. Toute cette famille de cheveux blonds cendrés continue de me fasciner et tant visuellement que scénaristiquement parlant, House of the Dragon est prometteuse. Ce premier épisode n’est pas parfait mais il est ambitieux et n’a pas froid aux yeux quant à montrer ce dont il est capable.

 

Comme une sorte de gimmick nous avons même droit à un dragon en gros plan. C’est visuellement travaillé et HBO a dû sortir le chéquier comme jamais. Daemon de son côté promet d’être un vilain à la hauteur pour le moment. Son côté sadique est soigneusement incarné par l’acteur et le reste des personnages apportent forcément du grain à moudre. La violence est toujours présente que cela soit dans un combat dans les arènes de Westeros ou la naissance du bébé de Viserys et sa femme (qui va mourir en donnant naissance) c’est gore et pour notre plus grand plaisir. Le seul regret que j’ai pour le moment est probablement envers les personnages. Si Daemon sort rapidement du lot, aucun autre personnage n’a l’aplomb d’un Tyrion Lannister ou le côté touchant d’une Arya Stark. Reste à voir si House of the Dragon saura tenir ses promesses car elle en fait énormément ici.

 

Note : 7/10. En bref, un retour réussi à Westeros. Je réclame d’en voir encore plus car si ce premier épisode n’est pas exempt de défauts, il n’en reste pas moins diablement efficace.

Disponible sur OCS US+24 et en simultané US tous les dimanches

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article