Critiques Séries : Industry. Saison 2. Episode 5.

Critiques Séries : Industry. Saison 2. Episode 5.

Industry // Saison 2. Episode 5. Kitchen Season.

 

« Take this fucking cock »

Tout commence par une scène de sexe dans une voiture. Rien de nouveau dans Industry tant le sexe a une place importante dans la vie des personnages et de la série. Mais cet épisode nous amène par la suite vers quelque chose de complètement différent, vers des émotions enfouies que les personnages ignorent depuis bien trop longtemps. Le fait que Daniel demande à Harper s’il peut montrer son côté sensible est une occasion de rappeler que dans le monde de Pierpoint et de la finance en général, les gens sont froids et sans états d’âme. Les émotions sont réprimées et n’ont surtout pas de place dans la vie des personnages. Harper a beau se sentir un peu coupable d’avoir éloigné Eric (plus ou moins), comme Danny. S’ouvrir aux autres n’ont pas quelque chose que ces personnages font dans leur vie car cela ne fait que montrer leurs faiblesses. Ce n’est pas surprenant de voir que les émotions que tous les personnages ont mis de côté dans leur vie personnelle et professionnelle ont un lien avec leurs propres familles.

 

Si la saison 1 était très centrée sur Pierpoint et le monde de la finance, cette saison 2 permet aussi aux personnages de grandir en dehors du cadre défini dans la saison 1. On part en voyage d’affaires et l’on suit même les anciens employés de Pierpoint dans leurs nouvelles vies dans le public. Cet épisode est probablement le premier depuis les débuts d’Industry qui nous sort autant du cadre de Pierpoint. Peu de choses se déroulent dans la salle des marchés et autour de la société. Harper, Yas et Robert vont donc partir dans des terrains un peu plus sinueux, permettant aux personnages de nous en dévoiler plus sur leurs propres vies. Ils se retrouvent ainsi confronter à leur vie personnelle qu’ils avaient enfoui en eux depuis bien trop longtemps dans le but de créer un effet boomerang. C’est assez peu logique que tous les personnages se retrouvent dans la même situation (plus ou moins) au même moment mais l’épisode a clairement voulu tourner autour de cette thématique.

 

Retrouver un frère, une tante ou un père pour chacun des personnages permet donc aussi de voir où ils étaient et où ils sont maintenant. Harper espère faire bonne impression auprès de son frère avec son boulot clinquant. C’est d’ailleurs elle qui apporte le plus d’émotions dans cet épisode et ce n’est pas étonnant puisque c’est aussi un peu devenu l’héroïne par procuration de la série. Yas découvrait dans l’épisode précédent que son père lui avait caché pas mal de choses et notamment sur l’argent de la famille. Elle découvre encore que l’image lisse qu’elle avait de son père était beaucoup trop sage. Voir Robert replonger est une idée intéressante aussi qui je l’espère va nous conduire vers de nouveaux horizons. Je sens que cet épisode est là pour faire basculer la saison dans une dimension différente, peut-être plus vulnérable pour les personnages maintenant que leurs fêlures commencent à pointer le bout de leurs nez. Ce n’est pas parfait mais cela a le mérite de nous en apprendre plus et de nous attacher encore plus aux personnages.

 

Note : 7/10. En bref, un très bel épisode qui montre que derrière ces carapaces qu’ils se sont créés, les héros d’Industry sont des êtres humains comme vous et moi.

Disponible sur OCS US+24

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article