Critiques Séries : Mike (2022). Mini-series. Episodes 1 et 2.

Critiques Séries : Mike (2022). Mini-series. Episodes 1 et 2.

Mike // Mini-series. Episodes 1 et 2. Thief / Monster.

 

Vous connaissez peut-être Mike Tyson: Undisputed Truth (2013) disponible sur myCanal et one man show du boxeur le plus emblématique de sa génération : Mike Tyson. C’est à partir de ce one man show que Steven Rogers (i, Tonya) raconte l’histoire de ce boxeur star. Mike Tyson n’a pas été très heureux d’apprendre l’adaptation de son histoire alors qu’il n’a jamais été consulté. D’ailleurs, il travaille actuellement sur une adaptation bien à lui de sa propre histoire (sans que l’on en sache plus pour le moment). On retrouve dans Mike beaucoup de ce qui a fait la célébrité controversée du personnage et Trevante Rhodes est d’ailleurs plutôt convaincant dans la peau du monument du monde de la boxe. L’acteur, vu dans Moonlight ou encore The Predator donne tout ce qu’il a pour donner vie à Mike Tyson à l’écran. Avec Craig Gillespie (Pam & Tommy) à la mise en scène, Mike se veut tout de suite plutôt énergique et ne laisse pas de place à l’ennui.

 

Mike retrace les hauts et les bas de la carrière et de la vie privée de ce boxeur d’exception devenu un temps infréquentable puis réhabilité après avoir fait amende honorable. Au-delà de l’athlète mondialement connu, la minisérie traite des problèmes de classe sociale aux États-Unis, du racisme, de la célébrité, des médias, de la misogynie, de la fracture sociale, du rêve américain et du rôle de chacun dans la construction de ce mythe moderne.

 

On retrouve dès le premier épisode de Mike l’humour noir et l’attitude pétillante de i, Tonya. La série ne perd jamais de temps et enchaîne les scènes afin de donner un véritable rythme au récit. Dans ce sens là c’est assez efficace. La série n’a pas hésité à donner son point de vue grâce aux scènes du one man show, offrant ainsi une narration différente. La brutalité de la série est même assez honnête en son genre, ce qui permet aussi de cerner pourquoi Mike Tyson n’aime peut-être pas que l’on adapte son histoire sans qu’il ait mis son nez dedans. Le monde de la boxe m’a toujours fasciné et Mike fait partie de ces bonnes surprises traitant d’un monde que l’on n’a pas tous les jours l’occasion de voir sur le petit écran. Il y a tellement de choses à raconter sur la vie controversée de Mike Tyson qu’une mini-série sur sa vie n’était qu’une question de temps. La structure narrative de la série est suffisamment efficace pour rendre justice à son histoire. On navigue entre les époques afin de passer de sa jeunesse à ses années de succès en passant par le Mike Tyson actuel.

 

Mike n’hésite pas à montrer les faiblesses du boxeur, que cela soit sur le ring où dans sa vie privée. Ces deux épisodes offrent une perspective authentique non sans un brin d’humour bienvenu et de légèreté entre les scènes les plus difficiles du récit. Si la série est parfois très paillette et pleine de positivité, il y a aussi un brin d’émotion que la série est capable de développer rapidement afin de nous attacher à Mike. Malgré toutes les controverses autour de Mike Tyson, cette mini-série commence bien et parvient à rendre la personnalité du personnage attachante. Les prémices de Mike et ce qui l’a transformé en ce monstre des poids lourds dans le monde de la boxe fonctionnent. J’ai déjà hâte de voir ce que la suite de la saison peut nous réserver car le potentiel démontré dans ces deux premiers épisodes prouve l’efficacité de la narration de la série.

 

Note : 9/10. En bref, une excellente surprise qui n’a pas froid aux yeux. Avec un rythme soutenu et une narration énergique, la mini-série surprend dès le premier épisode et nous embarque sans jamais nous quitter.

A partir du 8 septembre 2022 sur Disney+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article