Ted Lasso (Saison 2, 12 épisodes) : thérapie par la bienveillance

Ted Lasso (Saison 2, 12 épisodes) : thérapie par la bienveillance

Alors que la première saison de Ted Lasso était l’une des brillantes surprises de 2020, cette saison 2 suit ses pas avec émotion, humour et toujours cette bienveillance qui fait du bien. L’idée de cette saison était avant tout de faire évoluer les personnages sans pour autant répéter le schéma déjà fait dans la saison précédente. Multi-récompensée entre sa première et sa seconde saison (Golden Globes, Emmys, etc.), la saison 2 se faisait donc attendre. Je dois avouer que j’ai pris mon temps depuis octobre 2021 pour consommer intégralité cette saison. Par manque de temps mais aussi par envie de faire durer le plaisir. Alors qu’AFC Richmond se retrouve face à un problème d’accumulation des matchs nuls, que l’équipe est en forme, Ted Lasso doit trouver des solutions pour que l’AFC Richmond aille plus haut, plus loin. Mais ce qui m’a toujours plu avec Ted Lasso c’est la capacité de la série à être aussi optimiste. Elle continue de délivrer la bonne parole au bon moment de façon brillante.

 

Si l’on comprend le contexte de la sortie de la saison 1 de Ted Lasso (celui de la pandémie), on comprend aussi à quel point elle a connu son succès tant elle faisait du bien. La saison 2 est dans la même veine mais contrairement à la première saison qui suivait la progression du club de football, celle-ci est différente dans sa construction. Il n’y a pas de vrai fil rouge comme dans la saison précédente mais tout un tas de personnages et d’intrigues qui s’entrecroisent les unes avec les autres. Un épisode sort même du lot (le 2.09 centré sur Beard du début à la fin errant dans les rues et bars de Londres). C’est au début assez déconcertant mais cela permet aussi de déguster la saison sans trop avoir à l’esprit de la binge-watcher. Chaque épisode apporte son lot de moments forts, d’émotions, d’humour, créant un vrai équilibre et donnant aussi plus de place aux personnages secondaires de la saison 1.

 

Découvrir Beard était une bonne idée alors que depuis les débuts de Ted Lasso il était dans l’ombre des autres (et surtout de Ted). Brett Goldstein est aussi capable d’apporter quelque chose de différent de ce qu’il avait pu faire dans la saison 1. Roy Kent vol la vedette du héros pendant quelques épisodes pour notre plus grand plaisir. Le vaste casting de Ted Lasso permet aussi de ne pas tout donner au héros qui donne son nom à la série mais aussi à tous ceux qui gravitent autour. On apprend donc à découvrir le coeur de Roy et je dois avouer que cela m’a touché. C’est assez étonnant de voir certains personnages prendre des directions totalement différentes de ce que l’on aurait pu imaginer. L’autre grande intrigue de Ted Lasso reste la façon dont Ted perd pied. Si dans la saison 1 c’était un personnage joyeux, convivial et serviable il devient dépressif cette saison. C’est un peu l’occasion de parler de déracinement, du fait de ne plus être chez soi (en l’occurence ici proche de sa famille aux Etats-Unis et son propre pays).

 

En approfondissant ses personnages, Ted Lasso parvient donc à délivrer quelque chose de différent et de complémentaire à tout ce que la saison 1 avait pu faire. La saison 2 reprend donc plus ou moins tout ce qui a fonctionné dans la saison précédente tout en apportant une dynamique narrative complètement différente. Les épisodes sont plus longs (certains durent plus de 40 minutes quand dans la saison 1 on était sur des formats de 30 minutes). Cela change le rythme mais pas vraiment dans l’appréciation de la saison. Au contraire, ces minutes supplémentaires ne sont pas là pour étirer de trop le récit mais pour ajouter plein de belles choses en plus pour notre plus grand plaisir. Ce n’est pas facile de faire une saison 2 mais après ces douze nouveaux épisodes le moins que l’on puisse dire c’est que c’est un pari réussi.

 

Note : 8.5/10. En bref, une saison réussie qui bouscule ses propres codes narratifs pour mieux développer ses personnages et son histoire. Sans parler du fait que Ted Lasso reste cette aventure feel good dont on a tous besoins pour se remonter le moral de temps en temps.

Disponible sur Apple TV+

Apple a renouvelé Ted Lasso pour une saison 3

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article