Critiques Séries : Big Sky. Saison 3. Episode 1.

Critiques Séries : Big Sky. Saison 3. Episode 1.

Big Sky // Saison 3. Episode 1. Do You Love an Apple.

 

Après une saison 2 bordélique et pas vraiment intéressante, Big Sky tente de mettre de l’ordre dans ses affaires et l’arrivée de Beau Arlen à la fin de la saison précédente fait partie des arrangements que la série est en train de faire. Comment ne pas adorer le duo qu’il forme avec Jenny. Jensen Ackles (Supernatural) colle parfaitement à l’esprit de Big Sky. Il apporte du sang neuf et la série en avait vraiment besoin. La meilleure chose qui pouvait arriver à Big Sky c’est de venir à bout de Ronald Pergman. Sa mort à la fin de la saison précédente a vraiment réveillé la série. La série est en train de devenir une série procédurale plus classique mais avec des personnages intéressants. C’est probablement la meilleure chose qui pouvait lui arriver dans son évolution. Si l’on a des affaires de la semaine en plus d’une grande intrigue à suivre en fil rouge alors je serais bien plus heureux. Car cela permettra aussi de donner un véritable rythme à la saison, sans parler de l’évolution des nouveaux personnages.

 

Cet épisode introduit donc une intrigue pour la saison en plus de nous offrir un petit cas de la semaine sympathique. Big Sky a souvent été bonne pour les affaires qui durent plusieurs épisodes et mettent du temps à être résolues. C’est plus ou moins ce qu’ils font de mieux mais j’aime bien aussi que l’on ait d’autres choses pour s’aérer l’esprit, des petites affaires qui ne méritent pas dix épisodes mais qui en un seul et même épisode peuvent apporter un véritable sens du rythme. Tout cela permet aussi au fil rouge de la mi-saison d’avoir du sens car tous les personnages peuvent être introduit au fur et à mesure et Big Sky va pouvoir moins nous ennuyer. Jenny et Cassie ne travaillent plus ensemble comme à l’époque du la saison 1 et pourtant elles sont souvent ensemble. Cela me manque un peu cette dynamique entre les deux femmes car c’est aussi l’un des atomes crochus que j’ai avec Big Sky depuis le début. J’apprécie tout de même l’arrivée de Beau car dans sa relation avec Jenny il apporte quelque chose qui améliore le récit de cette dernière.

 

Le dernier homme qui a partagé sa vie dans la saison 2 était ennuyeux à mourir. Jensen Ackles a le mérite d’apporter quelque chose de plus pétillant. Au delà de ça, Big Sky semble avoir fait une razzia sur le casting avec l’arrivée de Rosanna Arquette (What About Brian), Henry Ian Cusick (Lost), Reba McEntire (Reba) et Seth Gabel (Fringe). Le moins que l’on puisse dire c’est que les scénaristes ont ici toutes les cartes en main pour réussir cette nouvelle saison si tout le monde s’en donne les moyens. Je ne sais pas vous mais j’ai toujours adoré Reba McEntire. C’est une véritable légende et lors de sa première apparition dans cet épisode, je me suis dit : il faut qu’elle reste un moment. Elle apporte quelque chose de solaire dont Big Sky manquait cruellement. Je n’en attendais pas moins de la part de la série, celle-ci continue d’être une agréable surprise à bien des égards. J’ai maintenant hâte de voir la suite de la saison et ce n’était pourtant pas gagné.

 

Note : 6.5/10. En bref, un nouveau Big Sky semble se mettre en marche et je dois avouer que cela me donne plus envie que jamais de voir la suite de la saison.

Bientôt sur Disney+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article