Critiques Séries : House of the Dragon. Saison 1. Episode 5.

Critiques Séries : House of the Dragon. Saison 1. Episode 5.

House of the Dragon // Saison 1. Episode 5. We Light the Way.

 

House of the Dragon démontre tout de même qu’elle a appris des erreurs de Game of Thrones. Enfin, en partie. Dans cet épisode on rencontre Joffrey Lonmouth, l’amant de Laenor Valeryon. Avant la fin de cet épisode, il est brutalement assassiné. C’est une fin ignoble pour un personnage que l’on vient de rencontrer mais c’est aussi l’un des problèmes j’ai avec cette série. Elle ne sait pas rendre des personnages qu’elle vient d’introduire suffisamment intéressant pour que ce meurtre soit aussi fort qu’il est sensé l’être. Il faut dire que la gestion du temps dans la série ne permet pas toujours de prendre son temps. On passe d’années en années à une vitesse folle. Viserys rencontre Corlys et l’idée d’une alliance avec la Maison Valeryon est intéressante pour lui car mariage et politique dans House of the Dragon font forcément bon ménage : le roi gagne la Maison Valeryon en allié de taille, Rhaenyra peut créer la diversion tant attendue par rapport à son scandale sexuel avec Daemon et Sea Snake peut assurer une place à sa famille dans la dynastie royale.

 

Après de brèves négociations, le mariage est enfin annoncé. Sauf que rapidement les doutes s’installent, notamment pour la Princesse Rhaenys : faire de Laenor le futur roi consort aux côtés d’une héritière controversée pourrait bien le mettre en danger. Si Corlys ne veut pas non plus le voir, Rhaenys sait très bien que son fils est gay. Par chance, Rhaenyra le sait aussi. Elle a même une proposition à faire : ils vont suivre leurs devoirs, faire quelques bébés mais en dehors de tout ça, ils pourront forniquer avec qui bon leurs semble. En regardant l’état de la vie des deux personnages, cette proposition a du sens. House of the Dragon s’amuse donc des petites aventures de chacun de ses personnages et dans un sens cela fait de cet épisode un épisode plus sympathique à suivre que les dialogues ronronnant des précédents. Il y a toujours les défauts de Game of Thrones dans House of the Dragon mais on ne peut pas dire que l’on n’est pas habitués.

 

Nous avons aussi Criston dans cette histoire. Le pauvre n’aura jamais la chance d’être sur un trône à ses côtés. Il ne veut pas être son amant secret. La seule chose qu’il a et finalement aura dans sa vie est une place à Kingsguard. Il a en plus de ça rompu son voeu de célibat avec elle mais il veut par dessus tout que leur relation soit au dessus de tout, pas une romance secrète. Tous les petits potins de la royauté dans House of the Dragon commencent enfin à se dévoiler et à créer quelque chose en termes de narration. « We Light the Way » est à bien des égards le meilleur épisode de House of the Dragon jusqu’à présent. Il parvient notamment à créer une certaine forme de tension dont la série manquait jusqu’à présent et s’achève sur une scène où tous les conflits introduits commencent à montrer les crocs. Il était temps de voir House of the Dragon se réveiller après quatre épisodes pas franchement brillants. Les personnages sont bien plus intéressants et vivants ici qu’ils ne l’ont jamais été auparavant.

 

Note : 7/10. En bref, pour le moment le meilleur épisode de House of the Dragon. Il n’est pas exempt de défauts mais réussi à créer une tension dont manquait cruellement la série jusqu’à présent.

Disponible sur OCS US+24

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article