Critiques Séries : Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux du Pouvoir. Saison 1. Episode 5.

Critiques Séries : Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux du Pouvoir. Saison 1. Episode 5.

The Lord of the Rings: The Rings of Power // Saison 1. Episode 5. Partings.

 

Après deux épisodes et quelques défauts narratifs, « Partings » est un épisode excitant. Probablement le plus excitant depuis le début de la saison. Cet épisode permet de complexifier un peu le récit en remettant en cause les obligations des personnages, qui feront des choix impopulaires au sein de leurs propres communautés. La plupart de ces décisions, guidées par l’instinct, provoquent des tensions entre les étrangers et les locaux. Tout cela permet de secouer un peu le monde de The Lord of the Rings: The Rings of Power introduit jusqu’à présent et je trouve que pour la première fois de son histoire, la série va bien au delà de son propre vision. On ne sait pas encore quel est le but de The Stranger, notamment car la série joue sur le côté flou et lui-même ne semble pas savoir s’il représente ou non un danger pour ceux qui l’entourent. Il est en tout cas un danger pour les lucioles comme on l’avait déjà vu dans l’épisode 2.

 

Les personnages sont ainsi confrontés au fait d’être étranger dans un pays étranger, créant des dangers imprévus pour ceux qu’ils aiment. Même si The Stranger n’est pas un être bon, les Brandyfoot choisissent d’avoir de la compassion plutôt que des préjugés et l’accueillant dans leur caravane. J’aime beaucoup ce que la mise en scène fait pour suivre cette aventure. La chanson de marche pourrait en déconcerter plus d’un tant elle pourrait être sortie d’un dessin animé Disney mais je trouve que cela va très bien avec le moment. Cela rend le tout encore plus enchanteur. Cela ne fait que nous rapprocher des personnages et nous offrir une brève aparté légère et réussie. The Stranger va montrer sa loyauté en sauvant Nori, Poppy et Malva d’une meute de loups, se blessant au bras par la même occasion. Le fait qu’il soit incapable de contrôler sa magie pourrait être un danger mais The Lord of the Rings: The Rings of Power préfère prendre son temps et je trouve que c’est une excellente idée dans ce cas-ci.

 

Galadriel et Halbrand de leurs côté n’ont pas été accueillis à bras ouverts par les Numenoréens. Un elfe à Numenor n’est pas du goût de tout le monde. Ce qui se passe autour de cette partie de l’épisode n’est pas nécessairement ce que je préfère. Peut-être aussi car je n’arrive pas à m’attacher complètement au personnage de Galadriel. Si The Lord of the Rings: The Rings of Power fait énormément d’efforts narratifs avec cet épisode, prouvant de nombreuses qualités, certains personnages ont encore besoin de grandir pour montrer ce que l’on a envie d’attendre d’eux. Galadriel est clairement destinée à devenir notre héroïne (si ce n’est pas déjà le cas). L’épisode précédent avait de belles fulgurances visuelles alors que cet épisode qui a certes de très belles choses à proposer visuellement, se concentre bien plus sur le récit. Je préfère largement ce que fait The Lord of the Rings: The Rings of Power ici à l’esbroufe visuelle qu’elle est capable de faire par moment.

 

On entame donc la seconde partie de la saison de façon palpitante. Je suis plus curieux que jamais à l’idée de découvrir ce que les scénaristes peuvent nous offrir. Dans tout ce qui est présenté ici, il y a énormément de potentiel et des améliorations qui ne font que me donner envie d’en voir beaucoup plus. The Lord of the Rings: The Rings of Power demande donc à ses personnages de choisir entre leur héritage et leurs amis, permettant de créer des tensions certes simplistes sur le papier mais beaucoup plus complexe à l’écran. Elrond doit-il trahir Durin pour le bien des elfes ? Miriel doit-elle écouter le roi Palantir et annuler le voyage en Terre du Milieu ? En soulignant les liens au sein des différentes communautés, The Lord of the Rings: The Rings of Power parvient à proposer un récit plus intéressant.

 

Note : 8/10. En bref, The Lord of the Rings: The Rings of Power démarre sa seconde partie de la saison en musclant (enfin) sa propre narration.

Disponible sur Amazon Prime Video

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article