Critiques Séries : Tales of the Walking Dead. Saison 1. Episode 6 (season finale)

Critiques Séries : Tales of the Walking Dead. Saison 1. Episode 6 (season finale)

Tales of the Walking Dead // Saison 1. Episode 6. La Doña.

SEASON FINALE

 

Ces six épisodes de Tales of the Walking Dead auront été une petite parenthèse intéressante dans le monde de The Walking Dead. En plus de nous offrir des moments intéressants, c’est une série expérimentale qui permet de découvrir cet univers sous d’autres formes. Après la comédie ou encore le drame familial en passant par le whudonnit, Tales of the Walking Dead s’immisce dans tout un tas de genres différents. Cet épisode nous offre un conte dans une histoire de maison hantée avec un couple tourmenté. Tout cela n’est certes qu’une excuse pour plonger dans la psychologie du couple et leur relation mais c’est fait de façon bien plus étonnante que l’on ne pouvait l’imaginer de prime à bord. Cet épisode est donc un petit film d’horreur et si cela peut être étrange de dire ça pour une série / un univers de zombies, The Walking Dead est souvent restée loin des éléments horrifiques de son univers de zombies afin de se rapprocher de l’humain et des personnages. Cet épisode est donc l’un des rares de tout cet univers qui a une ambiance particulière qui rend un véritable hommage au genre horrifique.

 

Il est donc assez facile de dire que cet épisode de Tales of the Walking Dead est le plus effrayant de tous mais c’est aussi que les personnages et l’ambiance sont équilibrés à un point intéressant. Quelques épisodes de The Walking Dead ont déjà été inspirés par le genre qu’est l’horreur, Fear the Walking Dead aussi mais Tales of the Walking Dead est la série la plus intéressante pour délivrer ce genre de choses car elle peut tout se permettre à chaque épisode sans se soucier des conséquences du précédent. A certains moments je me suis demandé si l’on était réellement devant un produit de la franchise The Walking Dead tellement les éléments horrifiques sont éloignés de la série mère. Cela ressemble presque à une sorte d’adaptation de Stephen King dans une ambiance de film d’horreur britannique. L’ambiance est quant à elle soignée. Visuellement l’épisode parvient à se créer tout un univers simpliste mais diablement efficace.

 

Tales of the Walking Dead ressemble vraiment à une occasion pour les scénaristes d’être créatifs et de mettre sur le papier toutes les idées qu’ils ont pu avoir. Si Pineda et Ramirez offrent des prestation convaincante, cet épisode n’est pas pour autant le meilleur de la saison. C’est joli, c’est parfois même très efficace mais l’intrigue en elle-même n’est pas aussi palpitante et/ou percutante que l’épisode précédent notamment. Au fond c’est un divertissement sympathique qui ne se prend pas la tête et qui permet d’offrir aux téléspectateurs quelques frissons bien vus. En soi, je n’en attendais pas moins de la part d’un tel épisode inspiré par le genre horrifique.

 

Note : 6.5/10. En bref, pas mon épisode fétiche de Tales of the Walking Dead mais une incursion intéressante dans le monde horrifique dont The Walking Dead semble toujours s’émanciper.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article