Chicago Med (Saison 8, épisode 3), Chicago Fire (Saison 11, épisode 3), Chicago PD (Saison 10, épisode 3)

Chicago Med (Saison 8, épisode 3), Chicago Fire (Saison 11, épisode 3), Chicago PD (Saison 10, épisode 3)

Chicago Med // Saison 8. Episode 3. Winning the Battle, But Still Losing the War.

 

Cet épisode de Chicago Med est dans la lignée des précédents et les scénaristes semblent enfin avoir pris conscience de quelque chose. On revient donc sur un patient présenté plus tôt dans la saison et j’apprécie que l’on ait une véritable continuité. Après tout, on n’avait pas eu de mise à jour sur David et cet épisode vient nous donner de plus ample informations. C’est toujours bien de voir une série procédurale revenir sur des épisodes précédents afin de créer un vrai liant, même dans les dit cas de la semaine. Le jeune homme, que Charles avait diagnostiqué comme schizophrène dans le premier épisode de la saison arrive au urgence après s’être retrouvé nu au milieu de la circulation. Au cours de son examen, Charles et Cuevas informent la mère de David qu’il souffrait de persécution délirante, ce qui est courant chez les patients non traités. En plus de parler d’un sujet médical assez complexe dont on ne voit pas souvent de cas sur le petit écran, Chicago Med le fait avec beaucoup de sagesse.

 

Bien évidemment, tout ce petit cas autour du patient n’est là que pour créer de la tension entre Charles et Cuevas. Ils ne sont pas d’accord sur la façon de traiter David et les chamailleries internes à l’hôpital permettent d’apporter un brin de tension efficace. Si Chicago Med vient parler du fait que la jeunesse médicale peut parfois aider les anciens à améliorer leurs processus, la série rappelle aussi que rien ne peut être fait dans un respect de la hiérarchie. C’est pourquoi il y a des mentors et des participants dans toutes ces choses amusantes. La plupart des résidents cette saison devraient en prendre un peu de la graine. Notamment Kai, le résident de Crockett. Ce dernier ne prend pas les meilleures décisions cette semaine non plus. Chicago Med semble mettre en compétition l’ancienne génération avec la nouvelle dans cet épisode afin de confronter les avis et la façon de faire la médecine.

 

Je me demande ce que les scénaristes ont mangés mais ils ont su apporter un vrai vent de fraîcheur au sein de Chicago Med. En bousculant un peu la dynamique entre les personnages et en offrant des cas de la semaine un peu plus sympathiques et efficaces, la série s’améliore. On s’ennuie beaucoup moins que l’an dernier et c’est déjà un grand pas en avant. Il ne manque plus que des personnages un peu plus mémorables dans la série car je trouve que cela manque encore un peu de moments percutants ou riches en émotions comme d’autres séries sont capables d’en produire.

 

Note : 5/10. En bref, cette saison 8 est pour le moment réussie et parvient à utiliser ses personnages à bon escient.

Chicago Med (Saison 8, épisode 3), Chicago Fire (Saison 11, épisode 3), Chicago PD (Saison 10, épisode 3)

Chicago Fire // Saison 11. Episode 3. Completely Shattered.

 

Chicago Fire aime jouer avec nos sentiments. L’épisode démarre de façon légère où le premier cas de la semaine est un troupeau de chèvres en plein milieu de la route et s’achève sur la mort d’un membre de l’équipe après l’effondrement d’un cinéma. La mort d’un personnage dans Chicago Fire c’est toujours un moment d’émotions et la fin de cet épisode nous propose ce qu’elle n’avait pas fait depuis un petit moment maintenant. Ce n’est que le début de la saison et nous devons dire au revoir à Hawkins. Je ne m’attendais pas du tout à ce que l’on perde un personnage mais c’est efficace. Cela vient nous rappeler que le métier de tous ces gens qui nous sauvent la vie est dangereux et que tout peut arriver. J’ai eu mal au coeur pour Violet alors qu’elle veut tout faire pour lui sauver la vie. Cette fin est presque trop rapide à mon goût mais elle permet aussi de rappeler que le danger peut venir de n’importe où à n’importe quel moment.

 

Stella continue de se faire une vraie place au milieu de tous les personnages de Chicago Fire. Elle veut avoir la place qu’elle mérite en tant que lieutenant et ce peu importe tous les efforts qu’elle doit mettre en oeuvre. Je dois avouer que l’évolution de Stella depuis la fin de la saison précédente est impressionnante. La série voulait probablement avoir un personnage féminin fort et c’est pour le moment très réussi. Stella est encore plus attachante en plus de démontrer tout un tas de qualités sur le terrain. Il y a pas mal d’évolutions autour d’elle tout au long de cet épisode dans la continuité de ce qui a déjà été fait et je trouve ça séduisant.

 

L’enquête de Severide et Pryma n’est pas ce que Chicago Fire fait de mieux. A chaque fois qu’il y a des enquêtes mêlant la police avec Severide je trouve que la série a du mal à rendre le tout percutant. Cela permet par moment de faire évoluer Severide mais c’est toujours lui qui se retrouve dans ce genre d’intrigue ce qui rend le tout bien trop prévisible et donc moins percutant. Je ne sais pas pourquoi les scénaristes persistes car c’est ici ce qu’il y a de plus ennuyeux. Pryma n’est pas non plus le détective le plus intéressant de la série. Il est bien dans ses pantoufles et la série ne change pas trop la direction prise avec le personnage et la façon de gérer toute cette intrigue.

 

Note : 5.5/10. En bref, cet épisode fonctionne plutôt bien grâce à un bon équilibre entre légèreté et émotions.

Chicago Med (Saison 8, épisode 3), Chicago Fire (Saison 11, épisode 3), Chicago PD (Saison 10, épisode 3)

Chicago PD // Saison 10. Episode 3. A Good Man.

 

Dire au revoir à un personnage que l’on aime bien n’est pas ce que l’on aime faire quand on regarde une série. Surtout quand celui-ci est présent depuis le tout premier épisode. Après dix ans de bons et loyaux services, Jesse Lee Soffer aka Jay Halstead décide de quitter la série. Cet épisode est donc celui de ses adieux mais la façon dont tout cela a été fait rappel aussi les valeurs du personnage. Jesse Lee Soffer est parfait du début à la fin de l’épisode. Quand Voight et Cie se retrouvent à faire une bavure, Jay n’est pas d’accord. On ne savait pas trop dans quelle direction la série pouvait aller pour son départ. L’épisode ne lésine pas sur l’action ni sur le divertissement. L’affaire est terrible et plonge un peu plus l’équipe sur un chemin assez sombre. J’aime bien les changements qui s’opèrent cette année maintenant que Voight est plus ou moins libre de faire ce qu’il veut. Chicago PD n’est pas The Shield mais j’aimerais bien qu’elle s’en approche un peu plus.

 

Avec ces trois premiers épisodes, je trouve que Chicago PD a un peu bâclé le départ d’Halstead. La série n’a pas suffisamment de temps pour écrire ce départ et bâcle un peu les justifications. Certes l’affaire de cette semaine et les actions de Voight sont des conséquences logiques mais je m’attendais tout de même à ce que la série fasse les choses autrement. Halstead méritait peut-être un meilleur départ mais cet épisode ne se fait pas sans émotions. L’intrigue n’a pas toujours le temps de respirer ce qui peut parfois laisser le spectateur choqué. Cela me fait penser au moment où Halstead hésite à valider la version des faits donnée par Voight. Je me suis dit que les scénaristes oseraient alors faire ce qu’ils ont fait dans le premier épisode de The Shield : des flics qui tuent un flic.

 

Cela aurait presque été plus logique que de préparer son départ de la sorte. Après tout, « A Good Man » reste un solide épisode de Chicago PD mais un épisode presque trop banal pour réellement faire l’impression que l’on pourrait espérer dans ce genre de situation. J’espère que la suite de la saison saura remonter la pente et surtout offrir des intrigues encore plus sombres aux personnages. J’ai besoin de retrouver l’esprit des débuts qui se voulait beaucoup plus sombre que ce que la série ait devenue au fil des saisons.

 

Note : 6/10. En bref, un départ réussi si l’on reste sur l’action et le divertissement, mais cela a du mal à passer par le manque de préparation par le scénario pour le justicier.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article