Critique Ciné : Significant Other (2022, Paramount+)

Critique Ciné : Significant Other (2022, Paramount+)

Significant Other // De Dan Berk et Robert Olsen. Avec Maike Monroe, Teal Sherer et Jake Lacy.

 

Dès le début du film on comprend plus ou moins ce que l’on doit attendre de Significant Other : Bigfoot (mais le twist est bien différent puisque la créature de la forêt n’est pas cette créature légendaire racontée autour des feux de camps pour faire peur aux enfants). Son nom est cité sur une pancarte et le cold-open du film suggère la présence d’une créature dans cette forêt. Quand des personnages décident de faire du camping, rien ne va au cinéma. Ce petit film à petit budget, soutenu principalement par ses deux acteurs principaux (Maika Monroe et Jake Lacy) nous raconte l’histoire d’un couple qui veut se créer des souvenirs mais qui va se retrouver dans une situation compliquée une fois dans la forêt. Le début du film est long, parfois même ennuyeux, ce qui ne nous permet pas toujours de se laisser embarquer dans une aventure aussi morne et peu palpitante. Il faut donc attendre la seconde partie de Significant Other pour que celui-ci se réveille un peu et que l’histoire devienne un brin plus palpitante. C’est d’ailleurs pour cela qu’il faut rester devant pour être récompensé d’avoir passer autant de temps à attendre que quelque chose se passe.

 

Un jeune couple part faire une randonnée qui vire au cauchemar...

 

Significant Other se repose donc grandement sur ses interprètes. C’est sur eux que repose le film, rien de plus. Si Jake Lacy s’en sort relativement bien, Maika Monroe a souvent du mal à nous tenir en haleine avec son personnage paumé. Je l’ai même trouvé bête du début à la fin. Il faut bien avouer que le script ne l’aide pas mais elle aurait au moins pu faire des efforts. Dan Berk et Robert Olsen, deux réalisateurs (c’est à se demander l’utilité) tentent des petits effets de style ici et là mais rien ne ressort réellement de ce qu’ils mettent en scène. Lacy a la capacité grâce au twist du scénario de prouver quelque chose à l’écran. C’est d’ailleurs à ce moment là que l’histoire devient un peu plus intéressante. C’est un bon twist alors que Ruth doit se reposer sur ses propres problèmes mentaux afin de retourner l’histoire en sa faveur et donc sauver sa propre vie. Il y a cependant de bien meilleurs films d’horreur à voir ce mois-ci avant de tenter l’expérience de celui-ci. Je n’attendais rien de Significant Other et malgré quelques trucs sympathiques, ce n’est pas vraiment LE film à voir actuellement.

 

Note : 4/10. En bref, malgré de bonnes idées Significant Other doit attendre sa seconde partie pour se révéler.

Prochainement sur Paramount+ France

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article