Critique Ciné : Terrifier 2 (2022)

Critique Ciné : Terrifier 2 (2022)

Terrifier 2 // De Damien Leone. Avec David Howard Thornton, Lauren LaVera et Elliott Fullam.

 

Rare sont les films qui passe du DTV au cinéma. C’est généralement plutôt l’inverse dans le monde du cinéma d’horreur. Après un premier volet fauché mais soigné, Terrifier 2 accentue les effets. Avec 2h18 de film (oui !), faisant de Terrifier 2 l’un des plus longs slashers que je connaisse, le film se permet toutes les folies les plus gores. Il n’y a pas de limites si ce n’est l’imagination de son créateur, Damien Leone. Réalisé avec un budget de 250 000 dollars, Terrifier 2 est un véritable succès au box office américain, poussant ainsi de nombreux distributeurs dans le monde à le sortir en France. Avec autant de temps sur les bras, Terrifier 2 pourrait être ennuyeux. Toute l’introduction des nouveaux personnages n’est pas forcément la partie la plus percutante mais Damien Leone est assez malin pour glisser quelques surprises afin de faire monter petit à petit la tension du film. S’ajoute à cela la création d’un lien avec l’introduction du premier volet qui s’avère être le début du second.

 

Après avoir été ressuscité par une entité sinistre, Art le Clown revient dans la ville de Miles County où il prend pour cible une adolescente et son jeune frère le soir d'Halloween.

 

Terrifier 2 est une véritable innovation dans le monde du cinéma d’horreur. Le film sait créer une atmosphère et des moments terrifiants. Ne serait-ce que tout le passage rêvé de l’héroïne au Clown Cafe. Sur fond d’une comptine, Terrifier 2 délivre une séquence ultra gore permettant de nous réintroduire réellement à Art the Clown et tout ce dont il est capable. Terrifier 2 est donc un film d’horreur sacrément long mais gore du début à la fin. Les meurtres sont complètement fous mais c’est aussi ça qui rend le film intéressant. Thornton continue d’impressionner sous les traits d’Art the Clown, faisant ainsi de son personnage l’un des tueurs de slasher les plus mémorables. Le visuel est important pour Damien Leone et cela se ressent. Toutes les scènes sont créées pour donner des frissons. Comme le précédent film, cela transpire l’amour du cinéma d’horreur du début à la fin avec de nouveaux hommages (dont un à toute la franchise Freddy).

 

Le côté souvent old-school du grain à l’image participe à donner l’impression de découvrir un slasher oublié des années 80. Si le premier film était gore, le second offre encore plus de surprises du genre (notamment la meilleure amie de l’héroïne découpée en milles morceaux ou encore la mère de cette dernière dont la tête a explosé). Terrifier 2 est un film d’horreur cruel à souhait, sombre mais aussi parfois drôle. Si je n’ai pas fait de cauchemars ou vomi en regardant le film, je dois avouer que pour tous les fans de slashers Terrifier 2 a de quoi être une belle référence du genre. Si le film perd par moment de sa superbe, frôlant la référence mal fagotée avec toute cette histoire d’épée et d’entité sinistre, cela reste efficace à bien des égards. C’est un véritable festin, un plaisir coupable qui a de quoi séduire. En guise d’expérience pour Halloween, Terrifier 2 est la meilleure proposition de ce mois-ci.

 

Note : 8/10. En bref, le slasher ultime se permettant toutes les horreurs pour nous offrir un festin gore et dantesque, accompagné de la prestation brillante de David Howard Thornton en Art of Clown. Ce dernier est vraiment amené à devenir… culte.

Sorti le 28 décembre 2022 au cinéma

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article