Critiques Séries : Andor. Saison 1. Episode 7.

Critiques Séries : Andor. Saison 1. Episode 7.

Andor // Saison 1. Episode 7. Announcement.

 

Andor a depuis le début de sa saison apporté quelque chose d’un peu plus frais dans l’univers Star Wars. Bien que Cassian Andor ne soit pas le personnage le plus mémorable ou emblématique de l’univers Star Wars (d’autant plus qu’il n’était présent que dans Rogue One), je dois avouer que les scénaristes ont su créer quelque chose ici de bien équilibré entre l’action, la tension et des personnages qui ont le temps d’être développés. Dans Rogue One, Cassian Andor était un des meilleurs. Bien que l’on connaissance déjà la fin de son histoire, je trouve intéressant d’en raconter les prémices qui l’ont conduit à devenir ce qu’il est devenu. Plus la saison avance et plus j’ai l’impression que l’on arrive déjà au dénouement mais Andor a encore énormément de surprises en stock pour nous. Cet épisode permet de ramener Cassian à la maison afin de faire le point sur le bordel qu’il a laissé derrière. Cet épisode est un peu plus léger que les précédents mais cela n’en fait pas un mauvais épisode.

 

Après l’action sur Aldhani, il fallait bien que Andor puisse prendre son temps. Le schéma narratif de Andor est construit autour de trois épisodes : deux épisodes qui font monter la sauce et un dernier qui permet de tout faire exploser. Après avoir réussi la mission assignée par Luthen, les rebelles survivants sont maintenant dispersés et font face aux conséquences de l’attaque. L’épisode commence avec l’Empire qui tente de reprendre le contrôle de la situation. On comprend tout de suite que c’est pile poil ce que Luthen voulait, c’est à dire forcer la main de l’Empire et laisser les gens voir qui ils sont vraiment pour qu’ils se soulèvent contre eux. C’est malin et d’un point de narratif la série parvient à le justifier intelligemment. Mothma n’est pas tout à fait d’accord avec cette idéologie et n’est pas prête à laisser les gens souffrir, cependant elle choisit toujours de soutenir la rébellion.

 

Pour cela, elle rencontre un vieil ami et lui révèle sa vraie nature tout en lui demandant son soutien. Les petits jeux de pouvoir permettent donc de remettre de l’ordre dans tout ce qui a été fait précédemment tout en lançant les hostilités pour la suite de la saison. Avec un récit captivant, des visuels toujours exceptionnels, des moments véritablement émouvants et un cliffhanger final étonnant, cet épisode était cohérent avec l’ambiance de ses prédécesseurs même après un épisode 6 qui pour le coup avait envoyé toute la sauce à l’écran. Andor est à mes yeux la série Star Wars la plus réussie (et peut-être même plus réussie que certains films depuis que Disney a racheté Lucasfilms).

 

Note : 7/10. En bref, un solide épisode qui permet de poursuivre ce qui a déjà été fait précédemment et de nous lancer vers un film plus que prometteur.

Disponible sur Disney+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article