Critiques Séries : Chucky. Saison 2. Episode 4.

Critiques Séries : Chucky. Saison 2. Episode 4.

Chucky // Saison 2. Episode 4. Death on Denial.

 

En voilà une bonne surprise ! « Death on Denial » n’est pas un typique épisode de Chucky. En nous offrant une aventure meta, Chucky sort du cadre qu’elle a construit pour organiser un épisode a la Agatha Christie. A la fin du second épisode, Tiffany tuait un homme et ses enfants, Glen et Glenda arrivaient. Cet épisode joue la carte de la réunion de famille en plus d’ajouter quelques personnages pour plus de fun. Tiffany veut divertir ses invités tout en surveillant Nica, enfermée dans la chambre. Tout cela commence avec Chucky dans une ambiance de sitcom pour se transformer en épisode hybride, mélangeant l’univers de Chucky (avec un petit récapitulatif de Le fils de Chucky) avec quelque chose qui sort du cadre. Meg n’a pas peur de confronter Tiffany/Tilly sur le fait qu’elle agit bizarrement et elle veut surtout savoir ce que le film Chucky a changé en elle. « Death on Denial » est un épisode riche en fan service et de l’humour. Je ne m’attendais pas à un tel épisode mais Chucky démontre une fois de plus qu’elle est capable de tout et c’est ce qu’il y a de plus fascinant là dedans.

 

L’épisode donne une occasion en or à tous les acteurs de s’amuser et de nous amuser en même temps. Bien évidemment que cet épisode est surtout là pour donner à Jennifer Tilly une occasion de briller encore plus qu’à l’accoutumée. Don Mancini a concocté (et réalisé) un épisode étonnant auquel je ne m’attendais pas. Mais après l’épisode précédent et ses défauts, cet épisode permet de nous replonger la tête la première dans ce que la série nous raconter. Fiona Dourif de son côté continue de briller sous les traits de Chucky et Nica. L’actrice doit incarner deux personnages ou plusieurs deux variations à des moments donnés et je trouve qu’elle continue d’être surprenante. Mais le mystère de cet épisode vient de Glen et Glenda. On n’a pas vu les jumeaux depuis Le Fils de Chucky ce qui rend leur absence depuis autant de temps une véritable question.

 

Les deux veulent découvrir le petit secret de leur père tout en faisant face aux problèmes relationnels qu’ils ont avec leur mère. J’ai énormément envie de savoir ce que Glen et Glenda sont devenus pendant l’absence de Chucky mais l’attention portée sur Tiffany est justement ce qu’il y a de plus intéressant. Toutes les situations dans cet épisode sont imprévisibles et surprenantes ce qui permet de nous emmener vers un dernier acte qui bouscule complètement la narration de la saison. Si cet épisode fait bien quelque chose c’est de révéler un peu plus du plan de Chucky pour se venger. C’est quelque chose que la série n’a pas encore totalement révélé mais que les scénaristes parviennent à intelligemment développer petit à petit. Visuellement, Don Mancini exploite à merveille tout l’univers qu’il a devant sa caméra et en fait un épisode unique et excellent à bien des égards.

 

Chucky ajoute à cela une référence à Menteur Menteur dans lequel Jennifer Tilly confrontait Jim Carrey (1997).

 

Note : 8/10. En bref, un épisode décalé qui fait une parenthèse fascinante dans la saison en plus de lancer les hostilités.

Disponible sur Salto US+24

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article