Critiques Séries : Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux du Pouvoir. Saison 1. Episode 8 (season finale)

Critiques Séries : Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux du Pouvoir. Saison 1. Episode 8 (season finale)

Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux du Pouvoir // Saison 1. Episode 8. Alloyed.

SEASON FINALE

 

Cela fait toujours plaisir d’avoir une série qui nous délivre des réponses et des surprises. Ce final est à la hauteur des attentes que les deux épisodes précédents ont pu créer en offrant un final satisfaisant tout en donnant envie de voir la saison 2 (dont le tournage a déjà commencé). Cet épisode est aussi l’occasion d’introduire (enfin) les fameux bijoux donnant à la série son sous-titre. « Alloyed » est une occasion pour The Lord of the Rings: The Rings of Power de rassembler les intrigues et les personnages afin de conclure l’histoire développée depuis le début. J’aime bien aussi quand une série est capable de délivrer des surprises et c’est le cas avec cet épisode. La série garde une avance sur le téléspectateur avec une évolution des mystères même si par moment on peut dire que cela s’enlise un peu. Car il y a énormément d’intrigues et que ce n’est pas toujours simple de délier le tout en donnant à chacun des personnages quelque chose à incarner.

 

Si le but de The Lord of the Rings: The Rings of Power était de rencontrer les fameux anneaux, c’est avant tout sur l’amour, la bonté et la compassion que la série s’est concentrée. C’est donc les personnages qui étaient avant tout les héros de l’histoire et pas forcément ces anneaux. Notre rencontre avec les fameux bijoux n’est pas forcément la partie la plus intéressante alors que l’on s’est passé aux personnages au fil des épisodes. Peut-être que The Lord of the Rings: The Rings of Power n’a pas toujours réussi à mettre en scène un vrai voyage épique (car dans les romans de Tolkien le voyage a une place proéminente) mais en racontant des parties de l’intrigue au fil des épisodes, l’ensemble a su étendre l’univers de Tolkien sans pour autant le dénaturer. Surtout d’un point de vue visuel puisqu’une partie des épisodes du début de la saison n’étaient pas toujours brillant d’un point de vue narratif.

 

« Alloyed » reste un épisode rythmé qui veut faire avancer les choses rapidement. Là où The Lord of the Rings: The Rings of Power prenait au début son temps, elle fait tout l’inverse dans cet épisode. Au début, les soeurs étranges, The Ascetic, The Nomad et The Dweller rattrapent le Stranger dans les forêts de Greenwood. Pensant qu’il poursuit Nori, le Stranger est pris dans une embuscade par The Dweller qui permet un grand changement dans la narration de l’épisode. Et The Ascetic le déclare Lord Sauron. C’était surprenant mais en même temps plus que logique compte tenu de tout ce qui a été fait autour du personnage depuis le début de la série. Le Stranger étant Sauron, cela permet de créer un lien poignant pour le personnage mais les rebondissements ne sont pas terminés car celui-ci, assez prévisible permet surtout d’être balayé dès le début de l’épisode. Du côté des elfes et Galadriel, les choses sont assez similaires : l’évolution est logique et rapide.

 

Entre des décors somptueux et des détours narratifs, l’enjeu de cette saison est bien présent dans ce final et permet aussi de réellement démarrer The Lord of the Rings: The Rings of Power pour la première fois. L’épisode, riche en coups de théâtre, vient rappeler le nom que la série porte. Grâce à une nervosité plus marquée tout en offrant des moments touchants et attachants, ce final est à la hauteur des attentes que la série a pu créé par le passé. Il aura fallu attendre un peu trop longtemps peut-être pour arriver au bout de cette histoire mais le résultat est enfin à la hauteur de ce que j’attendais de The Lord of the Rings: The Rings of Power. On sent que cet épisode est surtout là pour rétablir l’équilibre. Je ne m’attendais pas à ce que ce final soit aussi sympathique, notamment car la série a fait des choix narratifs un peu étranges par moment mais j’ai déjà hâte de voir ce que la saison 2 peut nous réserver. Surtout avec cette conclusion qui signe le véritable point de départ de The Lord of the Rings: The Rings of Power. C’est un peu comme si toute la saison 1 n’était qu’une longue introduction à ce que l’on va suivre par la suite.

 

Note : 7/10. En bref, final réussi quoiqu’un peu rapide par moment.

Disponible sur Amazon Prime Video

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article