Critiques Séries : The Equalizer (2021). Saison 3. Episode 3.

Critiques Séries : The Equalizer (2021). Saison 3. Episode 3.

The Equalizer (2021) // Saison 3. Episode 3. Better Off Dead.

 

La mécanique bien huilée de The Equalizer continue d’être à la hauteur des attentes. Cette saison, plus familiale que les précédentes, permet de nous offrir des moments plus sincères et moins mécaniques. Pourtant, l’affaire de cette semaine reste assez classique dans son exécution et n’offre que très peu de surprises mais elle fonctionne. C’est l’histoire d’une veuve et mère célibataire qui demande l’aide de McCall et son équipe afin de comprendre pourquoi son mari, sensé être décédé, veut la tuer. Le rythme est assez bien tenu pour nous offrir pas mal de surprises même si le rebondissement autour de la soeur d’Evelyn, instable mentalement qui veut tout faire pour qu’elle se sente folle et qu’elle perde la garde de sa fille Kaylee. Le twist est saugrenu : Alex voulait faire en sorte que sa soeur perde la garde sa fille car elle était amoureuse de Richard (le mari décédé) et elle pense que si Evelyn ne lui avait pas volé Richard alors Kaylee serait sa fille à elle.

 

C’est tordu mais assez imaginatif pour réserver quelques rebondissements tout au long de l’épisode. Je n’en demande pas forcément plus de la part de The Equalizer. J’aime bien le fait que la série reste assez simple mais qu’elle utilise sa mécanique pour développer les personnages de façon intelligente. Car cela permet de faire une sorte de semi-parallèle avec l’histoire de Robyn. L’autre élément sympathique dans cet épisode c’est Gloria Reuben qui apparaît. C’était une bonne chose que de rencontrer l’ex d’Aunt Vi, Trish. Je ne m’attendais pas du tout à ce développement dans cet épisode mais The Equalizer semble vraiment vouloir utiliser mieux les personnages réguliers de la série plutôt que de faire encore et encore des histoires classiques.

 

L’histoire de Aunt Vi est devenue cette saison importante. J’aime que l’on nous plonge un peu plus dans sa vie personnelle. C’est un personnage fort de The Equalizer et qui a su se faire une place au fil des saisons. Je suis donc heureux de voir qu’elle gagne la place qu’elle mérite cette saison. Les scènes familiales chez les McCall sont souvent les meilleures. La scène finale de cet épisode permet d’être dans la continuité des deux épisodes précédents et de poursuivre ce chemin bien entamé. Les relations familiales permettent de nous attacher un peu plus aux personnages et les scénaristes l’ont bien cerné.

 

Note : 6/10. En bref, la vie personnelle des personnages de The Equalizer continue d’être l’une des meilleures choses de cette série.

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article