Critiques Séries : The Good Fight. Saison 6. Episode 8.

Critiques Séries : The Good Fight. Saison 6. Episode 8.

The Good Fight // Saison 6. Episode 8. The End of Playing Games.

 

The Good Fight ne peut pas bien se terminer avec une fin heureuse comme on pourrait l’espérer. Plus la saison avance et plus l’on se rend compte que tout est en train de tomber. Les scénaristes sont bons et après un épisode médiocre, « The End of Playing Games » permet à The Good Fight de retrouver un peu plus de sa forme. Cet épisode commence avec le raid du FBI à la résidence de Donald Trump en Floride. Le raid a eu lieu le 8 août de cette année, preuve que les scénaristes de The Good Fight sont assez malins pour suivre l’actualité quand ils écrivent la série. La tension dans les rues de Chicago depuis le début de la saison prend donc un sens plus tendu dans cet épisode. Si la série a été jusqu’à présent assez vague sur la nature de ces protestations, on a enfin une petite réponse. La scène la plus troublante et subtile de cet épisode est clairement celle dans laquelle Jay et Marissa enquêtent sur une balle qui a été tirée dans le bureau de Diane. La police semble se moquer complètement de ce qui s’est passé.

 

Le policier se désintéresse même des faits les plus élémentaires de l’affaire, comme la preuve que la trajectoire de la balle suggère un tir depuis un bâtiment voisin plutôt que depuis le sol. Le policier se moque aussi de la conclusion de Marissa qui pense que les Pround Boys pourraient bien être responsables. L’enquête officielle est terminée et c’est au tour de Marissa et Jay de mener la leur. Je trouve qu’une enquête c’est malin, d’autant plus que cela donne un rythme à l’épisode en plus du reste de la tension qui continue d’évoluer dans le cabinet et autour des personnages. Cet épisode est pour une fois important pour Jay. Depuis que Marissa est devenue avocate, il est le seul enquêteur et doit faire le travail de deux personnes. Cela bouscule un peu la dynamique de la saison et permet d’apporter de nouveaux enjeux. Le danger qui rode autour de la fin de la saison est intéressant.

 

The Good Fight sait jouer entre les manoeuvres juridiques et l’effondrement de toute l’institution. Dans l’autre grande sous-intrigue de cet épisode, Liz et Ri’Chard doivent gérer les retombées de l’enquête du FBI sur STR Laurie qui est à la fois une crise et une opportunité. Ri’Chard est malin et si les employés amènent un client de STR Laurie au cabinet en nom propre alors ils gagnent une prime de 5000 dollars. Cette idée est intelligente même si lui et Liz savent très bien qu’ils sont complètement fauchés. Qui mieux que David pour ajouter encore un peu plus de piquant à cet épisode. David est l’un de ces personnages que je retrouve avec grand plaisir dans The Good Fight. Son retour est amusant et apporte un brin d’humour qui contrebalance avec l’ambiance moribonde qu’il y a à l’extérieur dans les rues de Chicago. Le monde de The Good Fight s’effondre littéralement sous les pieds de tous les personnages. Alors qu’il ne reste que deux épisodes après celui-ci, je ne sais pas trop ce qui nous attend mais j’ai hâte (et peur en même temps).

 

Note : 7.5/10. En bref, un épisode rythmé, soigné et intelligent qui nous conduit petit à petit vers la fin de la série.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article