Critiques Séries : The Winchesters. Saison 1. Episode 2.

Critiques Séries : The Winchesters. Saison 1. Episode 2.

The Winchesters // Saison 1. Episode 2. Teach Your Children Well.

 

Le premier épisode de The Winchesters était raté. Il était aux antipodes de ce que j’avais imaginé regarder mais « Teach Your Children Well » améliore certains défauts grâce à une enquête de la semaine plus efficace. Ce qui faisait le charme de Supernatural à ses débuts ce n’était pas forcément les monstres de la semaine mais bien la relation entre les deux frères. L’alchimie entre Jensen Ackles et Jared Padalecki était le coeur même de Supernatural et j’aurais aimé que The Winchesters puisse elle aussi trouver le bon équilibre. Pour le moment les personnages ne sont pas forcément aussi bons et la série doit alors largement se reposer sur son monstre de la semaine. Par chance, cet épisode nous délivre une intrigue plus intéressante. Les deux héros de The Winchesters ne parviennent pas à créer la même étincelle que les frères Winchester que l’on a rencontré dans la série mère. Je dirais même qu’ils n’ont pas vraiment montré quoi que ce soit d’attachant pour le moment.

 

Ce que Ackles et Padalecki avaient à l’écran était spécial et je suis persuadé que The Winchesters n’aura jamais l’occasion d’être aussi bonne. Mais les deux acteurs avaient tout de suite quelque chose dès les premières minutes du premier épisode de Supernatural alors qu’après deux épisodes de The Winchesters, les deux héros ne sont pas du tout aussi bons. Il est encore tôt pour dire que The Winchesters ne saura pas se révéler au fil des épisodes mais c’est un peu choquant de voir l’ancienne formule de Supernatual avec d’autres personnages sans que les personnages soient captivants (ou en tout cas autant que ceux de la série originale). Le monstre de la semaine de The Winchesters est assez classique, a la Supernatural. L’introduction de l’épisode nous plonge dans une communauté hippie à Topeka dans le Kansas où un jeune homme appelé Barry se fait attaquer par une créature qui ressemble à son père avec des bras en branches d’arbres.

 

Visuellement les effets spéciaux étaient plus sympathiques dans Supernatural. Je suis sûr que The Winchesters n’a pas les mêmes moyens mais bon, les scénaristes ont au moins l’intelligence de créer un monstre plus palpitant. Notre groupe fait alors sa petite enquête façon Scooby Gang sans que cela soit spécialement percutant. Ce qui faisait aussi que Supernatural fonctionnait au delà de l’alchimie entre ses deux héros c’est justement le fait qu’ils n’étaient que deux. Avec plusieurs personnages (parfois trop), The Winchesters nous trimbale aux quatre coins de son intrigue non sans difficulté. Alors que de plus en plus de gens disparaissent, notre équipe de bras cassés découvre que la créature est La Tunda, un monstre colombien qui prend la forme des mères de ses victimes afin de les piéger et les donner à manger à une plante maléfique. C’est tordu mais pour un monstre de la semaine, qui rappelle la série mère, The Winchesters a peut-être enfin trouvé une formule plaisante. J’espère juste que cela s’améliorera par la suite et surtout que les personnages deviendront réellement attachants.

 

Note : 5/10. En bref, si The Winchesters n’est toujours pas merveilleuse, cet épisode a le mérite de nous ramener à la formule originale. Le seul truc manquant à cet épisode c’est une fois de plus des héros auxquels on a envie de s’attacher.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article