Critique Ciné : Classico (2022, Amazon Prime Video)

Critique Ciné : Classico (2022, Amazon Prime Video)

Classico // De Nathanael Guedj et Adrien Piquet-Gauthier. Avec Ahmed Sylla, Alice Belaïdi, Hakim Jemili et Elie Semoun.

 

La sempiternelle querelle entre les supporters du PSG et de l’OM a forcément matière à créer une comédie amusante, délirante tout en apportant un vrai message d’amour pour le football (ce que les deux groupes partagent). Mais voilà, Classico est une fois de plus ce qui se fait de pire dans le cinéma français. Sans Amazon, Classico aurait probablement eu la joie d’être programmé au cinéma (mais le film ne méritait même pas de sortir sur Amazon). Le scénario est complètement bête : un supporter marseillais se fait voler la coupe d’Europe de l’OM et doit monter à Paris, infiltrer les supporters du PSG, afin de récupérer la coupe (et la ramener à la maison, vous avez compris les dialogues ?). Classico s’amuse avec des dialogues rasoirs, jamais drôles (toutes les paroles de Jeune Demoiselle de Diam’s y passent à un moment) avec des personnages symbolisants tous les clichés possibles et imaginables des supporters. Ce n’est pas aujourd’hui que l’on aura envie de penser les supporters comme des gens normaux.

 

Qu’y a-t-il de pire pour un marseillais pur jus que d’égarer la Coupe des Champions, fierté de tout un peuple ? Peut-être de devoir se faire passer pour un parisien au sein même de la capitale pour la récupérer. C’est le défi de Sami, minot au grand cœur, qui va devoir s’infiltrer en milieu hostile et manipuler Lisa, une parisienne typique. A priori tout les oppose, elle est inaccessible, charmante et toujours pressée. À moins que Sami ne tombe sous le charme de la capitale…

 

Dès le début, Classico ne peut pas être un bon film. On comprend tout de suite que cette histoire tirée par les cheveux ne sera jamais bonne. Mais grâce à Amazon, Classico a les moyens de jeter de l’argent par les fenêtres entre le palace parisien et l’Intercontinental à Marseille, on nous propose des décors de luxe qui n’apportent jamais rien au récit. Ahmed Sylla a probablement dû se faire un kiffe mais là aussi c’est épuisant. L’acteur ne sait pas jouer et ce n’est pas Classico qui va lui permettre de remonter la pente. Avec une pléiade de guests, le film se devait de créer tout un tas de petits sketchs pour les intégrer, éloignant le film de son propos initial trop souvent et laissant ainsi le scénario planer (Soprano, Paul Mirabel, Oxmo, Donel Jackman, etc.). Une perte de temps que vous ne retrouverez jamais. Cette bouffonerie sans intérêt où l’on se moque des supporters (des deux clans) sans vraiment leurs rendre hommage c’est épuisant.

 

J’en ai marre de voir le cinéma français se ridiculiser autant sur Amazon Prime. Cela devient désolant, comme si Amazon en avait marre de produire ses quotas français et qu’en échange ils produisaient les pires horreurs pour montrer à quel point ils sont irrités par les injonctions de notre pays par rapport au cinéma. Même si vous aimez le football, Classico n’est pas fait pour vous. Il n’y a aucun amour du football là dedans, juste des niaiseries sans intérêt.

 

Note : 0/10. En bref, une diarrhée cinématographique sans intérêt.

Disponible sur Amazon Prime Video

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article