Critique Ciné : L'Innocent (2022)

Critique Ciné : L'Innocent (2022)

L’Innocent // De Louis Garrel. Avec Roschdy Zem, Louis Garrel et Anouk Grinberg.

 

Louis Garrel n’en est pas à son coup d’essai dans la réalisateur. L’Innocent est son cinquième long métrage mais c’est aussi son métrage le plus abouti et le plus réussi. En convoquant plusieurs genres, L’Innocent parvient à trouver un bel équilibre entre comédie sentimentale, polar et film d’espionnage familial. Le film est capable de faire rire (et de vrais rires) tout en étant intelligent dans sa façon de développer son récit. Tout cela permet de donner un vrai rythme au film et d’en dégager une énergie que l’on ne voit pas tous les jours dans le cinéma français. En choisissant de raconter une histoire originale sans tous les poncifs de la comédie française actuelle, Louis Garrel sait surprendre. Mais dès le début L’Innocent interpelle. Notamment par ce grain esthétique qui donne l’impression de regarder un film des années 70. Quoi de mieux que de mettre en scène Lyon et sa périphérie pour une aventure de braquage, comme un hommage assumé au gang des lyonnais (mais ici en version bras cassés). 

 

Quand Abel apprend que sa mère Sylvie, la soixantaine, est sur le point de se marier avec un homme en prison, il panique. Épaulé par Clémence, sa meilleure amie, il va tout faire pour essayer de la protéger. Mais la rencontre avec Michel, son nouveau beau-père, pourrait bien offrir à Abel de nouvelles perspectives…

 

L’Innocent est ce genre de film que l’on regardera à nouveau avec grand plaisir, comme pour profiter une nouvelle fois de tout ce qu’il est capable de faire en presque deux heures de temps. Le casting est forcément important et Roschdy Zem en braqueur de camions Ricard est plus que convaincant. A la fois drôle et tendre en plus d’être parfait dans ce rôle d’ancien prisonnier. Il est entouré par une pléiade de bons acteurs de Louis Garrel à Anouk Grinberg (qui a enfin un rôle à la hauteur de son talent ici) et Noémie Merlant qui sans sortir des sentiers battus parvient à proposer quelque chose de neuf et original. Je n’attendais pas forcément Louis Garrel dans ce genre de comédies là mais il sait habillement jongler entre les thématiques de son récit en lui offrant même quelques twists amusants et filatures ridicules dignes de La Panthère Rose. L’Innocent est un vibrant hommage à ce cinéma français qui a complètement disparu mais il vient démontrer que l’on est encore capable de faire des choses réussies en France. Et ça c’est déjà un point important.

 

Note : 8/10. En bref, un film réjouissant et réussi mêlant polar, comédie romantique et film de braquage à la petite semaine. 

Sorti le 12 octobre 2022 au cinéma

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article