Critique Ciné : Smile (2022)

Critique Ciné : Smile (2022)

Smile // De Parker Finn. Avec Sosie Bacon, Jessie T. Usher et Kyle Gallner.

 

Au début, Smile était prévu pour sortir directement sur Paramount+ puis Paramount a décidé de sortir son film d’horreur au cinéma. Véritable succès inattendu au box-office américain, Smile a bénéficié d’une belle promotion (tant par les happenings qu’ils ont fait pour promouvoir le film que par les spectateurs qui ont fait des malaises à la sortie des séances). Il est vrai qu’il y a une séquence assez effrayante sur la fin du film qui lui donne un certain cachet mais Smile n’est pas pour autant la proposition la plus folle que j’ai vu cette année en termes d’horreur. Parker Finn (The Hidebehind) nous plonge dans une horreur psychologique autour de forces étranges. Il n’y a rien de pire qu’un sourire effrayant et Smile l’a bien compris. Mais le film utilise de façon assez élégante son principe du sourire effrayant sans trop en abuser. En voulant créer une ambiance assez différente de ce que l’on peut voir habituellement, je m’attendais tout de même à être réellement surpris et emballé mais le résultat est assez différent de ce que l’on m’a vendu.

 

Après avoir été témoin d'un incident traumatisant impliquant l’une de ses patientes, la vie de la psychiatre Rose Cotter tourne au cauchemar. Terrassée par une force mystérieuse, Rose va devoir se confronter à son passé pour tenter de survivre…

 

Parker Finn est tout de même un réalisateur habile et bien que certains de ses jump-scares soient un brin prévisibles. On retrouve donc certains poncifs du surnaturel dans le monde horrifique et toute l’enquête que le héros (ou ici l’héroïne) doit mener afin de comprendre ce qui se passe autour de lui (ou d’elle). La mythologie de Smile n’a rien de neuf et n’offre dans sa conclusion rien de réellement neuf par rapport à ce que le genre peut produire. Le visuel est intéressant, l’ambiance aussi mais en dehors de quelques moments bien gore et saisissants (dont celui à la fin du film), je dois avouer que je reste sur ma faim. Le casting est assez bon et parvient à nous faire croire à ce qu’il nous vend. Mais a vouloir vendre tout d’un coup, Smile perd rapidement de sa superbe. Cela ressemble parfois à un mille-feuilles de séquences qui sont toutes collées les unes aux autres avec une enquête en plein milieu. Rien de bien méchant en somme. C’est dans le haut du panier de ce que le cinéma d’horreur nous a proposé en cette fin d’année.

 

Note : 5/10. En bref, quelques jump-scares et une jolie ambiance mais pas mal d’éléments vus et revus auxquels le film a du mal à apporter son originalité.

Sorti le 28 septembre 2022 au cinéma

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

K
J'aurais encore noté en dessous. Le film est looong à démarrer, je ne trouve pas l'actrice très bonne et la fin est grand guignolesque (hommage à Coraline ? Bettlejuice ??)
Répondre