Critiques Séries : Andor. Saison 1. Episode 11.

Critiques Séries : Andor. Saison 1. Episode 11.

Andor // Saison 1. Episode 11. Daughter of Ferrix.

 

Pour son avant dernier épisode, Andor continue d’être ce que Disney a offert de mieux en termes de séries Star Wars. En accentuant énormément l’action (et ce même si cela a un prix), Andor offre ici l’un de ses meilleurs épisodes. Tant d’un point de vue narratif que visuellement, Andor est un presque sans faute. Cet épisode est étrange dans un sens mais c’est le premier épisode de la série écrit par Tony Gilroy depuis… les trois premiers épisodes de la saison. On reprend des éléments déjà vus par le passé afin de faire le point et nous embarquer pour le final à venir. Le prochain épisode sera à la fois la conclusion de la saison 1 d’Andor ET le point de départ de la saison 2 (et finale) de la série. Ce que j’admire toujours autant dans Andor depuis ses débuts c’est que la série reste imprévisible. On ne sait jamais à quoi s’attendre à chaque nouvel épisode et cela donne envie d’enchaîner. 

 

Andor parvient aussi à rassembler plus d’éléments et à devenir un brin plus globale par rapport aux autres épisodes. On sent que Tony Gilroy s’amuse avec l’univers créé par George Lucas tout en étant respectueux de celui-ci. Cet épisode n’aborde pas de thématiques fortes mais se contente surtout de faire avancer le récit et les personnages au milieu de tout un tas de scènes intéressantes. C’est un épisode ultra divertissant, assez fun. Maarva Andor de son côté est décédée. On n’avait pas vu Fiona Shaw à l’écran depuis qu’elle et Cassian se sont dit au revoir. Mais maintenant c’est un vrai adieu. J’aime bien ce que Fiona Shaw a fait du personnage de Maarva. Le rôle n’est pas important mais il a apporté quelque chose de fort ici, qui permet à Andor de basculer aussi et faire basculer son héros. L’émotion que la série cherche à créer autour de la mort de ce personnage est réussie. 

 

Et c’est justement la preuve que Andor fonctionne parfaitement quand elle sait utiliser ses personnages tout en les trimbalant dans tout un tas de moments forts. C’est d’autant plus touchant que l’on connaît déjà le destin de Cassian. Cassian de son côté s’est échappé avec Melshi. Après s’être fait attraper par des filets aliens au début de l’épisode (et j’ai trouvé ça vraiment délirant et amusant), ils peuvent enfin avancer eux aussi. La prison c’était sympa mais Andor a besoin d’aller de l’avant. On sent que les scénaristes sont à un point de la saison où il faut accélérer les choses. Même l’intrigue de Mon en fait les frais. C’est peut-être trop rapide sur le papier mais cela fonctionne malgré tout très bien. Il y a énormément de choses dans cet épisode et la richesse du récit permet de rendre le tout suffisamment fluide. Je n’ai rien à redire si ce n’est que chaque semaine Andor a su m’impressionner par sa capacité à proposer un récit divertissant, intelligent et visuellement étonnant. J’ai déjà hâte de voir ce que le dernier épisode de la saison va bien pouvoir nous réserver. 

 

Note : 9/10. En bref, c’est beau, intelligent et même fun et émouvant. Un bel équilibre a été trouvé dans Andor même si parfois la série veut raconter trop de choses à la fois.

Disponible sur Disney+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article