Critiques Séries : The Resident. Saison 6. Episode 7.

Critiques Séries : The Resident. Saison 6. Episode 7.

The Resident // Saison 6. Episode 7. The Chimera.

 

Il y a quelques bons moments dans cet épisode de The Resident, notamment quand il se concentre sur l’aspect médical de la série. Et puis c’était une belle idée que de donner à Malcolm-Jamal Warner l’occasion de réaliser son premier épisode. Mais ce que je trouve dommage dans « The Chimera » ce sont les intrigues personnelles qui deviennent assez redondantes et qui n’avancent pas vraiment. L’intrigue du gouverneur par exemple n’a aucun intérêt. Du moins, je ne vois pas du tout ce que la politique peut faire dans une série comme The Resident. Je comprends la volonté des scénaristes d’introduire une partie politique et de la lier à l’histoire de Chastain mais cela n’a pas vraiment de sens par rapport à tout ce que je peux voir ici. Le Gouverneur Betts est un sacré con et l’on n’avait pas eu de vilain depuis longtemps dans la série mais est-ce que c’est le genre d’intrigues que j’avais envie de voir dans The Resident ? Pas vraiment. 

 

Ce qui est paradoxal là dedans c’est que j’aime bien l’idée d’avoir un vilain et Betts peut être un personnage réellement intéressant par la suite dans la saison mais politique et médical ne font pas spécialement bon ménage dans cet épisode. Betts est une sacrée caricature du vilain, un brin trop cartoonesque à mes yeux. Mais ce n’est pas forcément l’intrigue de l’épisode qui m’a le plus déçu. J’ai été bien plus déçu par tout ce qui se passe avec le reste des personnages. Comme Kit et Bell qui malgré leur mariage donnent l’impression ici de ne rien avoir à faire. C’est mignon mais pas suffisamment marquant pour mériter autant d’attention. Surtout que toute l’histoire de Betts avec Bell n’apporte rien. Si ce n’est détruire tous ces beaux moments que l’on a pu partager dans l’épisode précédent… Je trouve dommage de créer ce genre d’intrigues artificielles simplement pour le goût du rebondissement facile. 

 

Bell veut tout de même protéger sa femme ce qui est compréhensible. Bell retourne d’ailleurs la situation contre Betts et la presse aime bien faire ses choux-gras de ce genre de choses. L’affaire de Claire et de son mari était vraiment touchante. C’est peut-être ce genre de choses que je préfère dans The Resident, les moments plus touchants et intimistes dont la série a le secret. Le reste manque ici un brin de saveur, surtout quand on passe d’un 100e épisode brillant à quelque chose de trop léger et pas suffisamment bien équilibre comme « The Chimera ». 

 

Note : 5/10. En bref, pas forcément ma tasse de thé. 

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article