Critiques Séries : The White Lotus. Saison 2. Episode 5.

Critiques Séries : The White Lotus. Saison 2. Episode 5.
Critiques Séries : The White Lotus. Saison 2. Episode 5.

The White Lotus // Saison 2. Episode 5. That’s Amore.

 

Il s’en passe des choses en Sicile au The White Lotus et sincèrement la série continue de s’améliorer. Cet épisode est parfait et incarne tout ce que j’aime dans cette série et surtout dans cette saison. Mike White a su améliorer le récit de The White Lotus grâce à son concept lui permettant de changer de lieu et de personnages à chaque saison. Cet épisode commence par une scène de sexe et s’achève par une scène de sexe mais si la première reste intéressante pour l’évolution de la saison, la seconde est une sacrée révélation à laquelle je ne m’attendais pas du tout. C’est un twist que l’on aurait dû voir venir mais qui est une (bonne) surprise. Et il n’y a que Tanya, incarnée par l’icône gay Jennifer Coolidge, pour voir cette séquence comme si elle avait vu un fantôme. Ou alors a-t-elle vu quelque chose d’encore plus terrifiant ? On verra ça dans le prochain épisode. Comme avec beaucoup de choses dans cet épisode, que cela soit Tanya et Portia ou Jack et Quentin, il y a quelque chose qui aura forcément un lien avec les deux morts présentés dans le premier épisode. 

 

Mais quand on se remémore le reste de la saison, il y a quelque chose de tellement logique dans la narration et ce twist. Cela me donne encore plus envie de voir la suite. Si Tanya reste un personnage emblématique de The White Lotus et que la série compte forcément développer les choses autour d’elle d’ici la fin de la saison, les autres pensionnaires du White Lotus sont de vrais personnages excellents. Aubrey Plaza qui incarne Harper mérite un Emmy pour sa prestation dans cette saison. Il n’y a rien de mieux dans cette série que cette actrice. Si les aventures de Tanya, malheureuse et grâce à un face à face avec son mari, sont hilarantes le reste des personnages apporte sa pierre à l’édifice qu’est cette saison. De l’autre côté, Harper, Ethan, Cameron et Daphne partent en dégustation de vin. Mais cette aventure est probablement la plus folle que la série nous ait donné cette année. 

 

Tout est en train de ressortir et se révéler ce qui rend forcément le tout palpitant. C’est pour ce genre de choses que The White Lotus fonctionne le mieux, lorsque le vrai visage de ses personnages se révèle réellement. L’une des thématiques de la saison est clairement liée au fait que les personnages ne pensent qu’au sexe comme une façon de créer du lien à d’échanger de bons procédés. Car mine de rien, le sexe a une place ultra importante dans The White Lotus. Quentin a donc toute son importance dans cet épisode car au delà de la révélation finale, c’est un sacré chemin de bataille et de dialogues ciselés qui permettent de cerner petit à petit les personnages. Daphne de son côté est probablement le personnage le plus cinglé de toute la saison. Sa personnalité de folle se ressent encore plus dans cet épisode lorsqu’elle montre à Harper une photo de ses enfants sur son téléphone. On a l’impression que tout est calculé mais de la mauvaise façon. En tout cas, j’ai hâte de découvrir ce que la suite de la saison compte faire. Surtout que dans l’histoire on comprend clairement que Cameron n’est pas le père. 

 

J’aime beaucoup cette saison mais cet épisode représente la quintessence même de la saison et de toute sa réussite. Il y a tellement de bonnes choses à découvrir. Même notre manageuse d’hôtel est parfaite lorsque notre escort préférée lui demande si elle est lesbienne. The White Lotus ne créé jamais de situation étrange pour le besoin d’être étrange mais pour confronter les personnages à la dure réalité qui les entoure. C’est juste fascinant.

 

Note : 10/10. En bref, un brillant épisode soigné de bout en bout.

Disponible sur OCS US+24

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article