Critiques Séries : Urban Legend (2022). Saison 1. Episode 3.

Critiques Séries : Urban Legend (2022). Saison 1. Episode 3.

Urban Legend (2022) // Saison 1. Episode 3. The White Dress.

 

Une jeune femme rêve de la robe parfaite pour impressionner celui qu’elle aime lors du bal de la Promo. Ethan Evans (The Haunted Museum), habitué de la maison Eli Roth, se charge de la mise en scène de ce qui n’est qu’une énième aventure qui traine la patte et ne mène nulle part. Je ne suis pas sûr que « The White Dress » avait besoin d’un épisode aussi long. On tourne en rond durant une bonne partie de l’épisode et les rares frissons que l’épisode est sensé nous procurer le fonctionnent pas vraiment. L’idée de départ ressemble à n’importe quel épisode médiocre de The Twilight Zone : une robe de seconde main trouvée dans une friperie qui hante celle qui vient de l’acheter. Il se trouve à la fin que la dernière propriétaire avait été empoisonnée par du liquide d’embaumement. La nouvelle propriétaire va souffrir du même problème, faisant de cette robe une robe hantée. Le problème de l’histoire c’est qu’elle n’a pas vraiment de conclusion. L’homme des pompes funèbres qui vole les effets personnels (et les vêtements) des gens qu’il envoie en crémation n’ont pas du tout de quoi nous offrir quelque chose. 

 

On ne sait pas qui il appelle à la fin de l’épisode ni même le but réel de toute cette histoire. On suppose que c’est par envie de se faire de l’argent sur le dos des morts mais cela n’a aucun sens. Ou en tout cas pas celui que j’aurais aimé attendre d’une telle série. « The White Dress » n’est pas grandement aidé par la mise en scène d’Ethan Evans. Cela manque d’ambition et les jump-scares sont tous réalisés avec tellement peu de moyens que cela n’a aucun impact. Certains réalisateurs sont capables de faire des trucs impressionnants avec un budget ridicule mais Ethan Evans ne sait surtout pas vraiment créer un environnement terrifiant. Car tout ce qui se passe dans cet épisode est un brin ennuyeux. Avec une durée de 44 minutes, je m’attendais à ce que l’histoire prenne un véritable tournant à un moment donné mais ce n’est jamais le cas. Tout est tellement prévisible et attendu que le résultat final n’est pas à la hauteur.

 

Le casting de Urban Legend est depuis le début très amateur. Chacun joue comme les figurants d’une série de Tyler Perry et cela n’aide pas spécialement à se prendre au jeu. L’horreur n’est pas toujours reconnu pour son casting réussi mais Urban Legend n’arrive pas à l’utiliser dans un but horrifique intéressant. Comme Terrifier a pu le faire par exemple en accentuant les défauts de son casting pour mieux rendre hommage au genre qu’il tâcle. Il y a énormément de choses dans Urban Legend qui pourraient fonctionner mais une fois de plus, après deux épisodes assez mauvais, celui-ci n’aide pas vraiment la série à donner l’envie de revenir. 

 

Note : 3/10. En bref, si c’est ce que Warner Discovery veut désormais produire avec le moins de moyens possibles alors j’espère qu’ils ont de bonnes assurances pour sauver les échecs à venir de leur plateforme commune. 

Prochainement sur Discovery France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article