Critique Ciné : Les Banshees d'Inisherin (2022)

Critique Ciné : Les Banshees d'Inisherin (2022)

Les Banshees d’Inisherin // De Martin McDonagh. Avec Colin Farrell, Brandan Gleeson et Kerry Condon.

 

Martin McDonagh (3 Billboards les panneaux de la vengeance, Bons baisers de Bruges) revient à ce qu’il sait faire de mieux avec son goût légendaire pour les fables qui crissent. Il y a dans Les Banshees d’Inisherin tous les ingrédients d’un cinéma brillant, parmi ce qui s’est fait de mieux cette année au cinéma. Car derrière cet humour grinçant et incisif se cache aussi un film tragique et absurde d’une tendresse étonnante. Les Banshees d’Inisherin c’est l’histoire d’une amitié dévorée par le temps qui ne sera plus jamais comme avant. Si l’un veut sauver cette amitié, l’autre n’en a que faire et va tout faire pour s’éloigner de celui qui fût par le passé son meilleur ami. L’amitié est un sentiment complexe mais Les Banshees d’Inisherin a réussi à en décortiquer chaque instant à sa façon, avec brio, avec cette légendante mélancolie nordique qui sied si bien à cette histoire. Mais si la mise en scène de Martin McDonagh est brillante, c’est aussi son casting qui l’est. Colin Farrell tient ici parmi les meilleurs rôles de sa carrière. 

 

Sur Inisherin - une île isolée au large de la côte ouest de l'Irlande - deux compères de toujours, Padraic et Colm, se retrouvent dans une impasse lorsque Colm décide du jour au lendemain de mettre fin à leur amitié. Abasourdi, Padraic n’accepte pas la situation et tente par tous les moyens de recoller les morceaux, avec le soutien de sa sœur Siobhan et de Dominic, un jeune insulaire un peu dérangé. Mais les efforts répétés de Padraic ne font que renforcer la détermination de son ancien ami et lorsque Colm finit par poser un ultimatum désespéré, les événements s’enveniment et vont avoir de terribles conséquences.

 

Les Banshees d’Inisherin est par principe un film assez simpliste. Le point de départ se repose sur une idée simple et c’est avec ça que Martin McDonagh développe un récit bien plus percutant que l’on aurait pu l’imaginer au départ. Le film sait ne jamais tomber dans les pièges. Il y a à chaque instant des rebondissements qui, sans être surprenant, savent marquer l’esprit du spectateur. Car derrière Les Banshees d’Inisherin se cache une vraie réflexion sur l’humanité avec un sentiment de vérité qui transcende le film, teinté d’une vraie mélancolie. Car ce qui ressemble au premier abord à une véritable allégorie est bien plus que ça. L’idée de raconter la fin d’une amitié aussi solide que celle de Padraic et Colm n’est pas simple mais offre à Les Banshees d’Inisherin l’occasion de creuser un récit d’une tristesse écrasante. Si Les Banshees d’Inisherin sait être drôle, il le fait de façon à créer quelque chose de mélancolique derrière. Cette tragi-comédie nous happe alors au détour de tout un tas d’émotions diverses qui offrent au film de multiples rebondissements et moments forts. Sans aucun conteste l’un des meilleurs films de 2022 (et il est arrivé à quelques jours de la fin de l’année !).

 

Note : 10/10. En bref, un film brillant, coup de coeur instantané où Colin Farrell tient ici l’un des meilleurs rôles de sa carrière. 

Sorti le 28 décembre 2022 au cinéma

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

C
Je partage le 10/10<br /> Il faut ajouter et je pense que cela est important, que le scenario, ou du moins l'écriture de base semble avoir été faite par Brendan Gleeson, l'acteur qui joue magistralement Colm
Répondre