Critiques Séries : Big Sky. Saison 3. Episode 9.

Critiques Séries : Big Sky. Saison 3. Episode 9.

Big Sky // Saison 3. Episode 9. Where There’s Smoke There’s Fire.

 

Comment est-ce possible qu’une série comme Big Sky ait des fonds verts. Je veux dire, elle se déroule dans les montagnes du Montana. Ce n’est pas le genre d’endroits où il est difficile de tourner une série (je suppose). Il était temps que l’on sorte de cette intrigue de campement même si la série reste un sacré bordel dont les scénaristes ont du mal à faire quoi que ce soit. Alors que Sunny tente de mettre en oeuvre son prochain coup, Cassie veut venir à bout de l’histoire des bois. Elle est tellement proche de comprendre tout ce qui s’est passé que la série a encore besoin de temps. L’intelligence de cet épisode est tout de même d’avoir fait une sorte de petit bon dans le temps entre ce qui s’est passé dans l’épisode précédent et celui-ci. Sauf que la police est tellement mauvaise qu’elle n’a toujours pas compris ce qui se passe sur le campement. Walter ne dit rien et on ne peut pas dire que les flics soient très enclins à lui mettre la pression pour qu’il avoue tout. Beau et Jenny ont de leur côté du temps pour s’impliquer dans une toute autre affaire.  

 

J’ai surtout la mauvaise impression que les scénaristes ne savent pas ce qu’ils veulent faire d’une intrigue qui au départ était bonne. Walter n’est pas intéressant alors qu’il y avait du potentiel pour en faire quelque chose. Avec une intrigue qui n’avance pas vraiment depuis neuf épisodes, celui-ci a le mérite de tenter de faire évoluer un peu les trucs. Malgré les évolutions faites dans cet épisode, la série n’arrive plus à me passionner. Le début de la saison était bon et efficace, laissant planer un véritable espoir et rapidement les scénaristes se sont engouffrés dans ce qu’ils ont déjà fait de mal dans les deux saisons précédentes, donnant ainsi un résultat plus que mauvais. On sait que Walter n’a pas tué Mary, on n’a jamais vu qui a tué Luke donc est-ce que Walter a réellement tué quelqu’un ? L’histoire va probablement nous révéler que Sunny est responsable avec son mari de tout ça et que Walter n’est que le dindon de la farce. 

 

Le seul intérêt de cet épisode, au-delà du fait qu’il traine la patte sur les grandes intrigues de la saison c’est la petite chanson de Reba McEntire à la fin de l’épisode au coin du feu de camp. Après tout, Big Sky a une artiste de country et ils n’ont pas été assez intelligents pour nous délivrer un peu plus de moments musicaux. J’aurais préféré un épisode musical à un moment donné, comme un délire fou des scénaristes, pour sortir de la panade une série en perte de vitesse totale. Finalement, je crois que j’ai tellement baillé devant cet épisode que l’issue de cette intrigue ne m’intéresse pas du tout.

 

Note : 4/10. En bref, même si Big Sky semble aller dans le bon sens, elle m’ennuie sévèrement. 

Disponible sur Disney+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article