Critiques Séries : Criminal Minds: Evolution. Saison 1. Episode 4.

Critiques Séries : Criminal Minds: Evolution. Saison 1. Episode 4.

Criminal Minds: Evolution // Saison 1. Episode 4. Pay-Per-View.

 

Dans un sens, bien que tous les crimes soient connectés par un même homme, la série garde une certaine structure épisodique de la semaine. Dans cet épisode, nous avons deux hommes qui pénètrent dans les maisons et tuent des agents de sécurité. Cet épisode m’a donné l’impression de voir The Purge (ou American Nightmare en VF). Mais nous n’en avons pas fini avec notre Elias Viot alors qu’après avoir tué un homme, ressemblant à son voisin, en le faisant littéralement manger par un chien. La séquence se passait hors caméra et je suis presque déçu que Criminal Minds: Evolution, avec son passage sur Paramount+ n’ose pas plus avec le torture porn. Après tout, étant donné que c’est une plateforme de streaming la série peut faire beaucoup plus de scènes sensationnelles et gores. Elias de son côté est habité par une présence et ce n’est autre que Silas Weir Mitchell (Prison Break) qui l’incarne. Cet acteur est parfait pour jouer des détraqués et la série exploite cela de façon intelligente. Après avoir offert un épisode entier à la famille Voit et plus particulièrement son patriarche meurtrier, cet épisode offre d’autres perspectives. 

 

J’ai aussi l’impression que c’est la première fois depuis le début de la saison que Criminal Minds: Evolution reprend l’une des mécaniques usuelles de la série originale : une citation par épisode. J’ai toujours aimé cette façon de conclure les épisodes de la série. Ce n’est peut-être pas ce qu’il y a de plus original mais cela fonctionne généralement très bien et preuve en est dans cet épisode. Si l’enquête semble piétiner pour retrouver celui qui est à la tête du culte de tueurs en série, Criminal Minds: Evolution s’amuse donc cette semaine avec une autre enquête et en mettant en scène ses personnages. J’aime bien le fait que la série prenne le temps de développer la vie personnelle de chacun même si l’on a parfois l’impression d’avoir déjà tout vu sur eux. Après tout, cela ne fait pas très longtemps que l’on a quitté la série originale donc la vie de ces personnages reste proche de nous (pour ceux qui comme moi ont suivi la série jusqu’au bout). 

 

« Pay-Per-View » a quelques moments sympathiques à offrir mais dans son ensemble c’est l’épisode le plus faible de Criminal Minds: Evolution. Il faut dire qu’après avoir délivré un épisode entier sur notre tueur en série principal, difficile de ramener la série à quelque chose de plus usuel. Pour autant cela fonctionne grâce à un bon sens du rythme tout au long de l’épisode. On ne s’ennuie pas, le FBI ne tourne pas en rond et l’enquête avance de façon assez classique. Ce n’est pas parfait mais cela reste assez agréable dans son ensemble pour que l’on garde un bon souvenir de tout ça. Je ne sais pas ce que la suite de la série veut nous réserver mais je suis assez curieux de le découvrir. 

 

Note : 5.5/10. En bref, un épisode rythmé mais qui aurait pu être bien meilleur si les scénaristes avaient choisi de continuer la bonne lancée de l’épisode précédent. 

Esprits Criminels : Évolution - Prochainement sur Paramount+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article