Critiques Séries : National Treasure: Edge of History. Saison 1. Episode 4.

Critiques Séries : National Treasure: Edge of History. Saison 1. Episode 4.

National Treasure: Edge of History // Saison 1. Episode 4. Charlotte.

 

Si National Treasure: Edge of History a tendance à s’améliorer au fil des épisodes, tout n’est pas parfait pour autant. Disons que le scénario ultra simpliste n’aide pas la globalité de la série. Ce qui fonctionne dans « Charlotte » ce sont tous ces petits puzzles que les personnages sont amenés à résoudre dans le but de venir à bout de l’intrigue principale de la saison. Catherine Zeta-Jones de son côté se révèle de plus en plus comme un élément important sans qui National Treasure: Edge of History ne serait pas aussi savoureuse. Elle est bien au dessus du reste du casting et élève un peu plus la série à chaque épisode. Ses apparitions sont toutes délicieuses dans « Charlotte ». On ne peut pas dire que les trois premiers épisodes de National Treasure: Edge of History étaient brillants. C’est correct mais pas exceptionnel. De manière générale, la série n’est pas mauvaise, juste que c’est bien trop lent pour une série adaptée d’une franchise cinéma qui était beaucoup plus rythmée. 

 

Les scénaristes restaient fainéants et injectent un peu trop de bons sentiments et de relations amoureuses ridicules. Cela sort complètement National Treasure: Edge of History de son principe de départ. Je ne regarde pas la série pour des romances d’adolescents et cet épisode nous offre tout un tas de baisers et moments très adolescents. Peut-être qu’avec un peu plus d’éléments centrés sur l’intrigue de la saison et son mystère pourrait donner à la série un charme différent. Peut-être plus adulte aussi par la même occasion car les deux éléments ne vont pas forcément bien ensemble. Je sais bien que je ne vais pas attendre de la part de National Treasure: Edge of History quelque chose à la hauteur des films mais je suis en droit d’attendre une série d’aventures un peu plus proche de ce qui s’est fait de mieux dans le genre plutôt qu’une série pour ados aux bons sentiments mièvres et pas spécialement attachants. 

 

Car le problème avec National Treasure: Edge of History vient justement de ce côté ultra hybride où l’on ne sait pas vraiment où la série veut nous emmener et dans quelle direction elle peut aller. L’apparition de Justin Bartha aurait pu apporter quelque chose mais ce n’est pas spécialement ce qu’il fait. Le personnage est sympathique au demeurant mais comme une bonne partie de National Treasure: Edge of History, je trouve son passage dans la série assez fade. Reste alors les références et petits easter eggs qui permettent de se souvenir des films et d’apprécier dans un sens l’héritage qu’ils donnent à la série. « Charlotte » est le meilleur épisode de la série pour le moment. 

 

Note : 5.5/10. En bref, même si National Treasure: Edge of History reste imparfaite et une série trop adolescente, elle semble s’améliorer d’épisodes en épisodes. 

Disponible sur Disney+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article