Critiques Séries : Reginald the Vampire. Saison 1. Episode 10 (season finale)

Critiques Séries : Reginald the Vampire. Saison 1. Episode 10 (season finale)

Reginald the Vampire // Saison 1. Episode 10. Reginald Andres Beyond Thunderdome.

SEASON FINALE

 

Pour une première saison, Reginald the Vampire a su réellement surpasser mes attentes. Je dois avouer que Reginald qui s’est greffé une boule disco dans le ventre et qui l’utilise comme une arme contre les vampires qui veulent le torturer c’est assez génial. Cela fait partie de cet humour dont la série a le secret. Elle aime bien les idées complètement saugrenues et cela donne tout un tas de belles surprises. Ce final n’est pas parfait et semble parfois un peu trop bâclé sur certains éléments mais il permet d’associer malgré tout les meilleurs éléments du récit. Reginald devait passer un test, c’est quelque chose que l’on attend depuis quelques temps maintenant mais est-ce que Reginald a réussi son test ? Bien évidemment que oui. Avec malice et humour, comme toujours. Reginald the Vampire est le genre de séries qui ne se prend pas la tête et qui délivre ainsi tout un tas de belles surprises. 

 

Une grande partie de cet épisode est dédiée au test que Reginald doit passer devant tous les vampires. Sauf que contre toute attente de la part des grands vampires il passe tout ça haut la main. Logan, incarné par l’excellent Julian Richings (Cube, Orphan Black) s’avère être un vampire menaçant et intéressant pour le genre. Mais cela ne va clairement pas arrêter Reginald. La malice de ce dernier est amusante et offre un final bon enfant. Ce n’est pas l’épisode de Reginald the Vampire le plus ambitieux mais il y a suffisamment de choses à apprécier à l’intérieur pour passer un bon moment. Le second test est l’un de mes préférés : déplacer un essaim de guêpe. Reginald a su surprendre Logan ce qui ne va pas forcément aider le test final. Reginald the Vampire a toujours été cynique autour de son héros. On est loin de la représentation classique des vampires mais c’est cette originalité qui permet à cette série de sortir du lot par rapport aux autres. 

 

Certains tests ne sont pas spécialement mémorables mais on sent que les scénaristes se moquent complètement de tout et préfèrent utiliser tous leurs délires afin de faire plaisir aux téléspectateurs. L’un des gardes vampires est là aussi délirant. J’ai adoré le rôle incarné par Ayisha Issa. Probablement l’une des meilleures surprises de ce final alors que je ne m’attendais pas du tout à ce que cela se déroule dans ce sens là. Finalement, cette première saison de Reginald the Vampire a beau se terminer sur une petite note à cause d’un épisode pas toujours très ambitieux, il n’en reste pas moins fun et le voyage en dix épisodes me donne envie de découvrir ce qu’une saison 2 pourrait donner. On sent l’inspiration des scénaristes et leur générosité dans le script. 

 

Note : 6/10. En bref, le test de Reginald est là et bien que cela ne soit pas un grand évènement comme on pouvait l’attendre, cela reste un épisode amusant dans la lignée de ce que la série sait offrir. 

Diffusée sur Syfy France

Syfy n’a pas encore renouvelé Reginald the Vampire pour une saison 2 à l’heure où j’écris ces lignes. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article