Critiques Séries : The Good Doctor. Saison 6. Episode 7.

Critiques Séries : The Good Doctor. Saison 6. Episode 7.

The Good Doctor // Saison 6. Episode 7. Boys Don’t Cry.

 

Après le mariage, la suite logique c’est le mariage mais l’idée d’un bébé entre Léa et Shaun m’ennui. Disons que je n’ai jamais été un grand fan des intrigues bébés dans les séries même si cela s’est parfois soldé par de vraies réussites. Mais rien ne peut se passer comme prévu car les scénaristes de The Good Doctor aiment accabler ce petit couple. Les bébés c’est la thématique de cet épisode. Souvent les bébés sont prématurés et les parents ne savent pas si leurs enfants vont survivre ou si ils vont finir avec un problème médical par la suite. Si je ne suis pas fan de Shaun et Léa, le reste de cet épisode s’intéresse à une seule intrigue ce qui permet de réellement créer quelque chose de passionnant qui fait ressortir les forces de The Good Doctor. Tous les docteurs de la série doivent donc aider à prendre soin de six bébés avec de gros problèmes de santé après être nés onze semaines prématurées. Pourtant, les scénaristes ne cherchent pas à nous accabler pour autant. 

 

Il y a un côté feel good dans cette intrigue et l’idée de sauver six bébés est finalement l’occasion de créer des moments mignons et attachants. Je préfère quand The Good Doctor se concentre sur une intrigue. Tout cela n’est pas spécialement réaliste et je doute que des prématurés rentreraient à la maison ensemble quelques jours après leur naissance. Surtout après une chirurgie. Si chaque bébé avait un problème médical que les docteurs voulaient tous désespérément sauver. Le but des scénaristes est de globaliser dans un seul et même épisode tous les styles de problème ce qui n’est pas l’angle d’attaque le plus réaliste. Mais j’ai bien aimé celle de Glassman et Jordan. Glassman continue d’être détestable au possible. Si j’aimais bien ce personnage dans The Good Doctor par le passé, cette saison est en train de le transformer en vieux con. C’est une idée comme une autre pour relancer la machine. Glassman doit de toute façon s’arrêter à un moment donné. 

 

Il passe la moitié de l’épisode à tenter de convaincre Jordan que c’était cruel de sa part d’offrir une lueur d’espoir aux parents quant à la survie de leur fille. Glassman est tellement aigri depuis l’histoire de Shaun que son évolution ici reste assez logique par rapport au reste de la saison mais ce n’est pas vraiment ce que j’ai envie de voir. Pour autant, dans cette aventure avec Jordan The Good Doctor fait les choses intelligemment. « Boys Don’t Cry » utilise donc cette intrigue de bébé afin de créer un parallèle avec l’histoire de Shaun et Léa alors que ces deux veulent enfin avoir des enfants. Leur histoire dans cet épisode est touchante et même si je déteste Lea depuis des années, cette saison est presque en train de me faire changer d’avis. Elle est plus intéressante cette année qu’elle ne l’a jamais été précédemment. 

 

Note : 5.5/10. En bref, en se concentrant sur une intrigue, The Good Doctor parvient à créer quelque chose de plus cohérent. 

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article