Critiques Séries : Tulsa King. Saison 1. Episode 7.

Critiques Séries : Tulsa King. Saison 1. Episode 7.

Tulsa King // Saison 1. Episode 7. Warr Acres.

 

Quel plaisir de retrouver Dana Delany. Cette actrice a toujours été excellente et je trouve qu’elle s’intègre parfaitement bien dans l’univers de Taylor Sheridan. Dwight continue d’apprendre des choses, notamment sur l’un de ses partenaires. Mais les choses changent aussi au sein de la famille Invernizzi, ce qui permet de créer des intrigues différentes et des menaces en tout genre autour de plusieurs personnages. Dwight et Mitch ont enterré le corps de Carson. Tout s’accélère depuis la mort de Carson dans l’épisode précédent et je trouve ça merveilleux. La façon dont le rythme est géré et soutenu dans Tulsa King me plaît car c’est bien plus qu’une série d’action. C’est un vrai drame qui prend le temps de brûler les cartes et les intrigues dans le bon ordre. A New York, Pete va beaucoup mieux. Il est de retour à la maison et il va pouvoir vivre encore plus de quinze ans si il prend soin de lui. Ce ne semble pas vraiment du goût de Chickie (mais est-ce étonnant ?).

 

Tulsa King a su évoluer au fil des épisodes, passant d’une série sur un new-yorkais tout juste sorti de prison qui tente de lancer son propre business indépendant à quelque chose de plus palpitant encore autour de familles de mafieux. Car les mafieux de New York ne voient pas d’un bon oeil de voir Dwight se faire son business solo, et ce même si Tulsa ce n’est pas New York et que tout le monde est bien éloigné les uns des autres. Toute l’histoire de la mort de Pike a du potentiel pour la suite car si Tulsa King installe petit à petit une certaine forme de tension, cela se fait petit à petit. Tout cela impliquant forcément un peu tous les personnages que l’on a vu depuis le début. Que cela soit des vilains, des gentils ou bien les autorités. Sylvester Stallone a un tel aplomb dans Tulsa King qu’il détient ici probablement le meilleur rôle de sa carrière. Oui, j’ose le dire car je le pense réellement. 

 

Le personnage de Chickie se révèle réellement dans cet épisode en quelques minutes seulement. On voit la frustration du personnage. J’espère que cela va donner quelque chose de l’acabit d’un Wilson Fisk dans Daredevil. Tout le monde semble perdre patience avec Dwight et ce n’est pas spécialement bon pour arranger le business de tout le monde. Je me demande ce que Dwight va bien pouvoir faire pour s’en sortir car on ne peut pas dire qu’il soit serein pour le moment. L’ATF est sur son dos, ce qui ne fait que renforcer le danger qui gravite autour des personnages. Cet épisode de Tulsa King est une sorte d’épisode bascule où le point de non retour est atteint et les personnages peuvent enfin aller de l’avant. 

 

Note : 8/10. En bref, encore un très bon épisode pour Tulsa King. 

Disponible sur Paramount+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article