Critiques Séries : Willow. Saison 1. Episode 3.

Critiques Séries : Willow. Saison 1. Episode 3.
Critiques Séries : Willow. Saison 1. Episode 3.
Critiques Séries : Willow. Saison 1. Episode 3.
Critiques Séries : Willow. Saison 1. Episode 3.

Willow // Saison 1. Episode 3. The Battle of the Slaughtered Lamb.

 

Cela fait plaisir d’avoir un épisode entier d’heroic fantasy mais je dois avouer que j’attendais peut-être trop de la part de la série. Nous sommes à l’épisode trois et la série nous balance déjà un tel épisode avec une quête, des monstres surnaturels, des chevaliers en armure, une intrigue et des sorts. Tout est là. Le film original n’avait pas peur de s’immerger dans un tel univers, sortant parfois aussi des conventions du genre. La série prouve qu’elle est dans la même lignée mais il n’y a rien d’innovant dans cet épisode là où le film réussissait à apporter quelque chose. On va dire que Willow entre ici sur un terrain conventionnel, assez classique sans sortir de son propre cadre. Avec une quête en bonne et due forme : secourir Airk et le ramener sans embuche à Tir Asleen. Tout le monde n’a pas le même but ni la même motivation à arriver au bout de sa partie de l’histoire mais c’est aussi ce qui apporte un peu plus à l’épisode sans pour autant avoir été surpris non plus. 

 

Peut-être que c’est une erreur de faire un tel épisode aussi tôt car l’on doit encore apprendre à connaître les personnages. Si les séparer permet de voir des aspects différents de chacun, Willow a encore un long chemin à parcourir pour être à la hauteur de mes attentes. Par chance, une scène se déroule dans la forêt en plein jour ce qui permet d’apprécier tout ce que l’on voit. Là où d’autres séries ont parfois choisi la nuit (la fin de cet épisode l’utilise), j’apprécie des scènes lisibles facilement. Mon écran de télévision est suffisamment bon pour m’offrir quelque chose de sympathique et lisible mais je préfère les batailles en plein jour. Question d’avis et de point de vue. Boorman de son côté continue d’être mon personnage préféré pour le moment. Il est fort au combat mais il semble se moquer complètement des recherches pour Airk ou Elora. On découvre dans cet épisode ce qu’il cherche réellement : lui et Madmartigan cherchaient Kymerian Cuirass qui pourrait leur offrir la victoire sur le champ de bataille.  

 

Il y a toujours des scènes jolies à voir dans cet épisode ce qui est appréciable dans son ensemble et permet de passer un bon moment mais je ne peux m’empêcher de penser qu’il manque un petit truc en plus à la série qui pourrait lui donner un brin plus d’originalité. Hannah Waddingham est étonnante et rayonnante. Je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à retrouver Rebecca de Ted Lasso dans Willow (peut-être aussi car je n’ai pas du tout suivi les informations sur le casting) mais elle n’en est pas à sa première série d’heroic fantasy puisqu’elle a déjà joué dans Game of Thrones (un rôle qui ne m’a pas marqué). Willow nous informe donc qu’il faut que l’on aille à Nockmaar et rien qu’au nom tout peut rapidement partir dans tous les sens. Mais c’est aussi ce qui fait la force de Willow. Je ne sais pas ce qu’il faut attendre de la suite de la saison mais cet épisode n’était pas toujours très novateur. Cela répète pas mal de choses du genre que la série exploite et ce manque d’un brin de folie et d’originalité me déçoit.  

 

Note : 6/10. En bref, un joli épisode mais qui narrativement parlant n’offre rien de très nouveau. C’est même un brin répétitif d’autres intrigues du même genre. 

Disponible sur Disney+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article