Odio il Natale (Saison 1, 6 épisodes) : Je déteste Noël

Odio il Natale (Saison 1, 6 épisodes) : Je déteste Noël

Au bout du premier épisode, je me suis demandé si je n’avais pas déjà vu Odio il Natale. Cette impression de voir le remake d’une autre série est tellement fort que je me suis souvenu d’une excellente série norvégienne également sur Netflix : Home for Christmas. Nous sommes donc devant un remake italien d’une autre série à succès de Netflix. Si Netflix commence elle aussi à faire des remakes de toutes ses séries à succès (qui en plus de ça n’ont pas plus de trois ans) alors je ne comprends pas. Malgré cette sensation de déjà vu, je me suis laissé faire car j’adore l’esprit de Noël et des séries racontant des romances sans queue ni tête avec un brin d’humour. Pour autant, Odio il Natale n’est pas aussi réussie que la série originale. Mais je n’ai plus m’empêcher de trouver ça ridicule que la série copie-colle presque plan par plan la série originale. Ce n’est pas comme si le sujet qu’est Noël et être célibataire ne pouvait pas apporter un brin d’originalité. Un petit twist quoi, quelque chose qui sorte la série du lot. 

 

Ayant menti à sa famille sur sa situation amoureuse, une infirmière célibataire tente désespérément de trouver l'amour avant Noël. Problème : c'est dans 24 jours !

 

Le passage du récit en Italie aurait pu permettre d’ajouter un brin de la culture italienne. Si cela se fait au travers des symboles religieux de Noël et de l’esprit de famille solide comme un roc, c’est bien trop léger pour réellement surprendre. Le manque d’originalité se poursuit au long des six épisodes bien que cela se laisse regarder si l’on n’a pas vu la série originale. L’actrice principale est le véritable atout charme de Odio il Natale. Elle apporte quelque chose de léger et pétillant qui permet de ne pas trop voir le temps passer. Son jeu est rafraichissant ce qui change aussi un peu des personnages parfois enguirlandés dans des intrigues de Noël pleines de pathos. En adaptant Home for Christmas, Odio il Natale ne sort pas vraiment du lot et se contente de faire tout ce que la série originale a pu faire. Certains gags sont différents mais d’autres sont de pâles copies assez peu reluisantes. Il y a quelques moments mignons qui offrent ce que l’on attend d’une fiction de Noël et qui se terminent parfois par quelque chose de comique léger. 

 

Au fond, malgré le fait que Odio il Natale soit une copie bien moins sympathique que la série originale, ce n’est pas toujours raté. Disons qu’il faut occulter complètement la série originale pour apprécier celle-ci. Je suppose donc que ceux qui n’ont pas vu Home for Christmas vont apprécier Odio il Natale. Au début la série tient assez bien ses promesses avant de perdre complètement le fil en cours de saison. Le décor vénitien est agréable et offre forcément de quoi voyager en pleine période de fêtes. On perd parfois le fil conducteur, comme si le tout avait été construit comme une série à saison unique. C’est globalement divertissant mais bien plus bête que la série originale. L’intrigue ne va nulle part (surtout dans les trois derniers épisodes) et le dernier épisode est bien trop riche. Odio il Natale est grandement sauvé par son décor vénitien et une actrice principale sympathique. Le reste n’est pas spécialement mémorable. 

 

Note : 4/10. En bref, Odio il Natale n’arrive pas à être à la hauteur de la série originale qu’elle copie. 

Disponible sur Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article